Comment Créer un Blog Rémunéré avec WordPress en 2023 (22+ Tutos Débutant)

  • Rejoins notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles freelance, infopreneur & ChatGPT en direct.

Si tu rêves de créer un blog rémunéré pendant tes réunions de travail ou derrière ton bureau, lis ceci…

Les 9 étapes de ce guide t’enseigneront comment créer un blog en partant de zéro – et en tirer des revenus.

Voilà plus de 10 ans que j’ai lancé un blog rémunéré qui me permet d’écrire sur ce que j’aime, de partager mes idées avec des lecteurs géniaux… et qui s’est transformé en entreprise en ligne de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Maintenant…

OUI, créer un blog professionnel rentable demande du travail…

Ne te laisse pas abuser par les articles qui te diront le contraire – tu ne peux pas simplement appuyer sur « publier » et remplir ton compte en banque dans la foulée.

Un bon blog rémunéré implique des recherches, une stratégie de contenu et une vision novatrice.

Mais si tu suis les étapes ci-dessous, tu prendras un ÉNORME raccourci pour créer un blog qui génère de l’argent avec un maximum de succès.

Comment créer un blog rémunéré en 9 étapes : Guide du débutant

Le guide complet du débutant pour créer un blog rémunéré avec WordPress et gagner de l’argent en bloguant…


sommaire
No headings found

Qu’est-ce qu’un blog ?

Un blog est un site Web où de nouveaux contenus sont publiés et mis à jour régulièrement. Rédigés dans un style informel et conversationnel, ces articles ont pour objectif d’attirer des lecteurs et de générer des revenus en ligne.

Tu es sur mon blog en ce moment, et ce tutoriel te guidera pour apprendre à créer ton propre blog pas-à-pas.

Liens utiles :

Qu’est-ce qu’un blog en 2023 (définition, histoire & exemples de blogs)

À quoi sert un blog et quels sont ses avantages pour une entreprise ?

Puis-je créer un blog ?

Oui !

Créer un blog est l’un des moyens les plus simples et les plus accessibles pour lancer ton entreprise et gagner un revenu en ligne (de n’importe où dans le monde).

Tu n’as pas besoin d’être un écrivain professionnel ou un développeur Web – et tu n’as pas besoin de qualifications, de diplôme ou d’années d’expérience dans ton domaine pour bloguer et réussir.

Tu peux commencer à bloguer, quel que soit ton âge, ta localisation ou ton niveau d’expérience tout en créant ton activité en ligne rentable.

Puis-je créer un blog facilement sans aucune expérience technique ?

Créer un blog est devenu tellement facile en 2023 que tu peux le faire sans aucune expérience technique.

J’ai conçu ce guide pour te faciliter la tâche. Et je t’accompagnerai à chaque étape du processus — afin que tu sois capable d’apprendre à créer un blog facilement dès aujourd’hui.

Est-il encore possible de gagner de l’argent avec un blog aujourd’hui ?

Oui, des millions de personnes dans le monde s’orientent vers une activité en ligne (indépendante) plutôt que de dépendre d’un job traditionnel.

Les blogs peuvent être l’une des activités en ligne les plus rentables avec des coûts de démarrage très faibles.

Tu n’as pas besoin non plus de bloguer à plein temps. Même les blogueurs à temps partiel peuvent gagner bien plus à l’année qu’avec un travail de salarié – comme je le fais depuis de nombreuses années avec des revenus annuels allant de 40 000 à 75 000€.

La création de mon blog (en parallèle de mon taf) m’a aidé à me lancer en freelance et coache. Et finalement, je l’ai monétisé davantage en proposant mes produits numériques (ebook, cours en ligne).

Combien coûte un blog à sa création en 2023 ?

Selon tes objectifs et le type de blog que tu souhaites démarrer, compte entre 24€ et 60€ pour démarrer un blog en 2023 (l’hébergement Web étant la principale dépense).

Et au fur et à mesure que tu apprendras à créer un blog rémunéré avec ce guide, nous verrons quels coûts de blog peuvent être réduits ou éliminés pour aider à maintenir un budget serré.

Suis ces 9 étapes pour apprendre comment démarrer un blog rémunéré

Tu es prêt à franchir le pas pour apprendre à créer un blog capable de devenir une source de revenus récurrents ?

OK, c’est parti !

1. Choisir une thématique et une niche de blog rentables

La thématique de ton blog est le domaine général sur lequel tu rédigeras tout ton contenu. Par exemple, les voyages, la nourriture, la mode, le sport, la technologie, etc.

La niche de ton blog est bien plus que ta simple thématique. C’est l’approche que tu vas adopter, le public que tu vas cibler, la façon dont tu vas leur parler et comment tu vas te positionner.

Choisir une thématique de blog rémunéré

Pas de long discours ici…

Si tu n’as aucune idée du thème sur lequel tu comptes bloguer, fais mon cours gratuit pour trouver ton Idée Profitable.

Ces 7 leçons + cahiers d’activités te guideront pas-à-pas vers une thématique de blog rentable.

Et si je ne peux toujours pas trouver de thématique de blog ?

Je préfère être franche…

Si tu ne trouves pas ta thématique de blog après avoir fait mon cours sur l’Idée Profitable, eh bien… c’est que :

  • Tu ne t’intéresses à rien.
  • Tu n’as rien vécu ni rien réalisé dans ta vie.
  • Tu n’as aucune valeur, aucun passe-temps, ni aucun rêve.

Mais désolée, je n’y crois pas.

Puis-je changer de thématique de blog en cours de route ?

C’est possible, mais…

Si tu changes de thématique de blog, mettre à jour ton design et les écrits de ton blog te demandera un gros travail !

Je sais de quoi je parle… nous avons fait ce boulot lorsque nous avons changé notre thématique de blog « voyage » pour « nomade digital », puis pour « devenir indépendant ».

Alors, réfléchis un minimum en amont pour éviter de changer de domaine tous les quatre matins. (D’autant plus que mon cours gratuit te donne les bons outils pour ça.)

Choisir une niche de blog rémunéré

Une fois que tu tiens ta thématique, tu vas devoir la nicher.

Là aussi mon cours gratuit pour trouver ton Idée Profitable t’accompagnera pas-à-pas dans ce processus de recherche.

Malgré tout, voici quelques conseils importants pour être sûr de créer un blog rémunéré assez niché pour fonctionner sur le long terme.

Une niche doit te stimuler

Une niche n’a pas besoin d’être ta passion, mais…

Elle doit suffisamment t’intéresser pour que tu sois motivé à en apprendre et à écrire continuellement dessus.

Lorsqu’une personne aime ce sur quoi elle écrit, tu peux le repérer instantanément…

Tout comme tu repères ceux qui rédigent en mode référencement juste pour obtenir du trafic.

Si tu écris sur une thématique que tu aimes VRAIMENT, tu attireras des personnes qui te suivront, commenteront tes publications et les partageront – ce qui renforcera ton autorité.

D’un autre côté, si tu n’aimes pas particulièrement ton sujet, cela transpirera rapidement dans tes écrits.

Il m’est arrivé de rédiger des textes ennuyeux ou plats… et j’ai vite vu qu’ils soulaient aussi mes lecteurs. (Ils ne se sont pas gênés pour me le dire.)

Une niche doit être spécifique

Comme 90% des débutants, tu seras tenté d’écrire sur une thématique trop générale… comme le « bien-être », le « développement personnel », les « finances » ou la « parentalité ».

Ces thématiques ne sont PAS des niches !

Alors, évite cette tentation.

Sois beaucoup plus spécifique !

Un exemple :

Quand j’ai créé le blog de Slayne (Travelplugin à l’époque), ma thématique était le « voyage ».

Et mon blog n’était absolument PAS niché.

La seule raison pour laquelle il s’est démarqué des tonnes de blogs qui parlaient déjà de voyage était mon angle décalé, sarcastique, anti fleur bleue – voire véner.

Et puis, j’ai appris à nicher.

Je me suis concentrée sur le « blogging voyage ».

Les gens qui venaient sur mon blog étaient donc des voyageurs qui voulaient créer leur propre blog de voyage. Et ils pouvaient savoir tout de suite s’ils appréciaient mon contenu… ou non.

Certains se sont dit :

« Ça ne m’intéresse pas. »

Et ils sont partis.

Aucun souci, mon blog n’est pas fait pour tout le monde.

Mais d’autres se sont dit :

« J’ai rarement entendu quelqu’un parler de blogging pour les voyageurs… Et je n’en ai jamais entendu parler cette manière-là. Wow ! »

Et ils ont continué à me lire.

C’est aussi parce que j’ai gardé mes points de vue uniques que je partage toujours avec passion (et avec une pointe de sarcasme, haha !)

Nouvelle preuve que tu devras également trouver ton angle bien à toi.

Alors, réponds à une question simple…

Pourquoi ?

  • Pourquoi te soucies-tu du sujet sur lequel tu blogues ?
  • Pourquoi les autres devraient-ils écouter ce que tu dis ?
  • Pourquoi est-ce un sujet de blog auquel tu peux ajouter une réelle valeur ?

Pour répondre à ces questions, pense à ton blog comme à n’importe quelle entreprise.

Une niche doit avoir une audience

Cela revient à te poser une nouvelle question :

« Est-ce que ça existe déjà sur la toile ? »

Et là, ne t’y trompe pas…

Avoir des concurrents, c’est bien.

Alors, sois heureux si d’autres ont déjà écrit sur ton sujet – c’est bon signe !

Si tu utilises ton angle, ta voix et tes exemples personnels pour te démarquer, personne n’écrira jamais comme toi.

Après, je sais ce que ça fait au début…

Tu te diras peut-être un truc comme :

« Je vais créer un blog rémunéré unique qui enseigne aux gens comment vivre avec deux chèvres et un mouton dans le Creuse. »

Et après une petite recherche sur Google, tu trouveras sûrement une personne qui blogue déjà sur cette niche précise.

Mais peu importe ! Cette personne ne pourra jamais égaler ta passion et ton expérience.

N’oublie jamais : la concurrence est une EXCELLENTE chose.

Cela prouve que d’autres personnes sont intéressées par le sujet – et qu’il y a donc une audience pour ta niche.

Parfait !

Et tu te concentreras sur tes différences avec tes concurrents en te focalisant sur ce que tu aimes, ce en quoi tu crois personnellement et ce que tu veux montrer à tes lecteurs.

Comment savoir si une niche de blog est rentable ?

Bon, tu l’as compris…

Si tu souhaites créer un blog rémunéré, tu vas devoir faire quelques recherches pour savoir s’il existe une demande du marché pour ta niche.

Cela signifie :

  • Les gens recherchent-ils activement ce sur quoi tu écris ?
  • Peux-tu ajouter de la valeur et les aider d’une manière qui te rapporte de l’argent ?

La clé ici ?

Tu dois résoudre de vrais problèmes pour les gens.

C’est le seul moyen de créer une entreprise rentable à partir de ton blog.

Je sais, c’est facile à dire comme ça.

Eh bien concrètement…

Suis ce processus simple en 4 étapes pour trouver une niche de blog rentable.

Tu peux le faire dès aujourd’hui avec une simple feuille de papier, un stylo et un peu d’empathie.

Mon blog a-t-il besoin d’avoir une niche tout de suite ?

Plus tôt tu seras en mesure de définir ta niche, mieux ce sera !

Pourquoi ?

Parce que ta niche donne une orientation à ton blog. Ta niche est la façon dont tu vas :

  • Définir ta ligne éditoriale
  • Planifier ton calendrier éditorial
  • Décider du design de ton blog
  • Savoir comment monétiser blog

Ta niche te permet également de savoir comment ton public te trouvera et comment tu établiras des liens avec d’autres blogueurs.

Et si je ne peux toujours pas trouver de niche de blog maintenant ?

Ce n’est pas grave.

Tu peux très bien créer un blog dans ta thématique avant de trouver ta niche exacte.

Si tu es comme la plupart d’entre nous, tu trouveras ta voie en agissant – donc, en commençant à bloguer dès maintenant – plutôt qu’en passant du temps à essayer de trouver l’idée parfaite.

Alors, concentre-toi sur ta thématique avec le plus de spécificité possible aujourd’hui, écris dessus et vois comment ton audience réagit…

Puis, avec le temps et la pratique, tu trouveras des idées de niches plus claires.

Et tu pourras les tester, les modifier ou les faire évoluer.

Le plus important est d’agir MAINTENANT.

2. Choisir un nom de blog explicite

Le nom de ton blog est ce que les lecteurs verront en premier. Comme :

monblog.com

Ce nom de blog est important, car c’est ta marque – et il aura un impact sur le référencement de ton site.

Il devrait donc idéalement représenter :

  • Soit le sujet principal sur lequel tu vas écrire.
  • Soit ton propre nom – ou celui de ton entreprise.
  • Soit une combinaison intelligente de mots…

3 façons de trouver un nom de blog explicite

Choisir un nom de blog lié au sujet de ton contenu.

L’idée est d’incorporer un mot ou deux dans le nom de ton blog qui signalent clairement le sujet de ton contenu.

Par exemple (sans les tirets) :

  • Parentalité positive
  • Expatriation Europe
  • Aliments sains

Choisir un nom de blog lié aux bénéfices recherchés par ton audience.

L’idée est d’axer le nom de ton blog sur le résultat concret ou la valeur que tu apportes à tes lecteurs.

Par exemple (sans les tirets) :

  • Enfant épanoui
  • Démarches expatriation facile
  • Maigrir vite et bien

Choisir un nom de blog lié aux caractéristiques de ton audience.

L’idée est d’axer le nom de ton blog sur un « attribut » ou un trait particulier qui caractérise ton lecteur cible.

Par exemple (sans les tirets) :

  • Parent conscient
  • Français expatrié
  • Homme surpoids obèse

Bref, ne fais pas comme j’ai fait avec « Travelplugin » – nom de blog que j’ai changé…

Je sais, « Slayne » ne respecte pas non plus mes conseils. Mais je l’ai choisi alors que j’avais déjà une audience solide et des backlinks. J’ai donc pu me permettre cette petite excentricité.

Maintenant…

Pour les besoins de ce tutoriel, je vais créer un blog à partir du nom de blog « Devenir indépendant ».

Et je vais te montrer comment transformer ce nom de blog en nom de domaine.

Et si je ne peux pas encore décider d’un nom de blog ?

Si tu ne parviens pas à trouver tout de suite un nom de blog qui te plait à 100%, lance-toi quand même !

Tu choisiras simplement celui qui te semble le plus adapté à ce dont tu vas parler sur ton blog.

Comme je te l’ai dit pour ta niche, nos idées s’éclaircissent toujours lorsque nous agissons – et non en tergiversant.

De plus, commencer un blog sans en connaitre le nom définitif est beaucoup moins handicapant pour la suite que de ne pas encore connaitre sa niche exacte.

3. Mettre son blog en ligne (hébergement Web & Webmail)

Pour créer un blog rémunéré, la troisième étape consiste à mettre ton blog en ligne.

Dans cette étape, tu vas sélectionner :

  1. Ton nom de domaine
  2. Ton plan d’hébergement Web
  3. Et ta plateforme de blogging (CMS)

La combinaison la plus simple que je te conseille aujourd’hui est un blog :

  • Hébergé par o2switch
  • Propulsé sur WordPress

Mais avant, occupons-nous de ton nom de domaine.

Choisir un nom de domaine disponible

Ton nom de domaine est simplement ton nom de blog suivi de son extension :

Schéma du nom de domaine (https + nom du blog + extension) pour créer un blog rémunéré.

Comment bien choisir ton nom de domaine ?

▶ La présentation du nom de blog :

OK, tu as déjà choisi le nom de ton blog. Mais tu ne vas pas forcément l’écrire de la même manière pour ton nom de domaine.

Reprenons nos exemples ci-dessus :

  • Nom de blog = Enfant épanoui
  • Nom de domaine = enfantepanoui

OU…

  • Nom de blog = Démarches expatriation facile
  • Nom de domaine = demarchesexpatriationfacile ou plus court, demarchesexpatfacile

OU…

  • Nom de blog = Maigrir vite et bien
  • Nom de domaine = maigrirvitebien

Les bonnes pratiques ?

  • Pas de tirets du 6 (-) ou du 8 (_).
  • Plus c’est court, mieux c’est.
  • Si possible, facile à retenir.

Pour moi, « Devenir indépendant » deviendra (peut-être) « devenirindependant ».

▶ Le choix de l’extension :

En général, l’extension « .com » (= commerce) est le choix commun le plus judicieux (et le moins cher) pour créer un blog rémunéré – mais il est très convoité.

Autrement, si ton audience cible se situe en France, le « .fr » (= France) peut également être une bonne option.

Après, c’est aussi une histoire de goût.

Tu peux donc choisir n’importe quelle autre extension de ton choix.

Pour aller plus loin : Comment choisir un nom de domaine (8 conseils pour se démarquer)

Comment vérifier si ton nom de domaine est disponible ?

Eh oui… avec 572 millions de blogs aujourd’hui, il se peut que le nom de domaine que tu souhaites pour ton blog ne soit pas libre.

Pour vérifier ceci, va sur Namech_k.

▶ Tape ton nom de blog dans la barre et clique sur la loupe :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Tous les noms de domaines (dispo ou pas) s’afficheront en dessous.

Pour ma part, celui que j’ai choisi (devenirindependant.com) n’est pas disponible :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Si tu souhaites voir plus d’extensions, tu peux cliquer sur « Show more ».

En dessous des noms de domaine, Namech_k te donne également la disponibilité de ton nom de blog sur les réseaux sociaux :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Les disponibilités que je veux pour les réseaux qui m’intéressent ne sont pas nombreuses…

Conclusion : j’ai intérêt à trouver un autre nom de blog.

Essayons donc avec l’abréviation « Devenir Indé » pour le nom de domaine « devenirinde.com » :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Yes ! Le nom de domaine est disponible :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Et au niveau des réseaux sociaux :

Copie d'écran du site Namech_k pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Hmm, plutôt pas mal. Seul Facebook est pris. Je m’en accommoderai.

Maintenant…

Tu remarqueras que le « .fr » n’est pas présent dans la liste des noms de domaine de Namech_k.

Alors…

▶ Pour vérifier si ton nom de blog est disponible en « .fr », va sur nom-domaine.fr :

Copie d'écran du site nom-domaine.fr pour trouver un nom de domaine libre pour un blog rémunéré.

Attention !

Ne réserve pas ton nom de domaine pour l’instant.

Nous le ferons directement avec o2switch qui l’inclut dans sa prestation d’hébergement Web.

Puis-je changer mon nom de domaine ultérieurement ?

Oui, tu pourras facilement changer le nom de ton blog (et donc, ton nom de domaine) plus tard.

Il te suffira d’acheter un nouveau nom de domaine chez n’importe quel prestataire (environ 10 à 20€/an).

Certes, le nom que tu choisis pour ton blog est important, mais c’est une chose que tu peux changer n’importe quand.

Alors, encore une fois, ne laisse pas cette étape te ralentir.

Choisir un plan d’hébergement web

Pour mettre ton blog en ligne, tu as besoin d’un hébergement Web proposé par un hébergeur qui fera tout pour toi.

Qu’est-ce qu’un hébergement Web ?

Pour permettre aux gens d’accéder à ton site Web sur Internet, tu as besoin d’un hébergeur.

L’hébergeur conserve tous les fichiers de ton site en sécurité et s’assure que les internautes peuvent accéder à ton blog lorsqu’ils cliquent sur un lien ou saisissent ton URL.

Si ton blog était ta maison, l’hébergement Web serait ton terrain, et ton nom de domaine l’adresse de ta boite aux lettres :

Quand quelqu’un trouve ton adresse (tape l’URL de ton blog), il peut accéder à ton terrain (ton hébergement) pour voir ce qu’il y a dans ta maison (ton blog).

Combien coûte un hébergement Web ?

Un hébergement Web de base – mais performant – a un coût relativement faible (entre 6 et 13€/mois).

Je te conseille de ne pas en prendre un au rabais. Avoir un bon hébergeur est l’un des investissements les plus importants que tu puisses faire lorsque tu souhaites créer un blog rémunéré.

Quel est le meilleur service d’hébergement Web à utiliser ?

Il existe beaucoup d’excellents fournisseurs pour héberger un site Web sans exploser son budget.

Après avoir testé un paquet, l’hébergeur qui m’a le plus satisfaite est CloudwaysCloudwaysCloudways. waysCloudwayCar c’est le top au niveau des 3S (Speed – Security – Support). Mais il n’est pas évident à configurer pour un débutant.

Alors, pour une simplicité maximale (tout en gardant une excellente qualité) je vais t’orienter vers o2switch.

Après, peu importe qui tu choisis…

Tu devras juste rechercher une société d’hébergement Web qui donne la priorité à la vitesse, à la sécurité, à certaines fonctionnalités importantes (que nous allons voir plus bas), et au support.

Tout hébergeur qui remplit bien ces conditions sera un bon partenaire pour démarrer un blog.

Pourquoi choisir o2switch pour ton hébergement ?

Là où les gros hébergeurs Web te proposent des tonnes d’offres différentes selon les plans et fonctionnalités, o2switch dispose d’une offre unique…

Et cette offre te donne TOUT ce dont tu as besoin !

Tout est inclus – et sans coûts additionnels :

  • Nom de domaine
  • Hébergement webmail (adresses mail professionnelles)
  • Hébergement tout illimité (espace disque, transferts…)
  • Rapidité (serveurs en France, DNS Haute Performance…)
  • Sécurité (SSL gratuit, protection anti-DDoS…)
  • Hébergement optimisé pour WordPress
  • Meilleures technologies (disques SSD, base de données & PHP dernières versions…)
  • Simplicité d’utilisation (Interface cPanel)
  • Support client exceptionnel (et non délocalisé)

Consulte tous les détails techniques de l’offre o2switch.

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

…pour un total de 100,80 €/an TTC.

Honnêtement, je n’ai jamais vu cela ailleurs…

Et o2switch est 100% français. Bravo.

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Convaincu ?

Il y a largement de quoi.

Alors…

-> Clique ici pour aller sur o2switch et appuie sur le bouton « Commander » pour ouvrir un compte

Créer un blog rémunéré avec le plan d'hébergement o2switch - Capture d'écran de la page d'accueil o2switch.

Crée ton compte pour t’enregistrer sur o2switch

Le bouton « Commander » t’amène directement sur la page de création de compte client (hors offre spéciale limitée).

▶ Renseigne tes informations personnelles :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.
  1. Adresse mail : donne une adresse e-mail à jour, car c’est là que tes informations de connexion et de compte seront envoyées.
  2. Identifiant de connexion : renseigne le nom de ton blog.
  3. Statut juridique : si tu n’as pas encore d’entreprise, laisse « Particulier ». Ce n’est pas un problème même si tu comptes monétiser ton blog.
  4. Mot de passe : crée un mot de passe avec 12 caractères minimum, incluant majuscules, minuscules, chiffres et symboles.

Perso, j’utilise LastPass (version gratuite) pour générer et stocker mes mots de passe de manière sécurisée :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Une fois que tu cliques sur « Créer le compte », o2switch te confirme ton inscription :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Scroll un peu plus bas et…

Effectue la commande ton hébergement web

En partant du principe que tu n’as pas encore de nom de domaine…

▶ Laisse sur « J’enregistre ou transfert mon nom de domaine maintenant » :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.
  1. Remplis la case avec ton nom de blog (sans tirets ni accents)
  2. Choisis ton extension (.com, .fr, etc.)

Clique sur « Continuer » pour accéder au formulaire de paiement.

Attention !

  • O2switch ne permet pas l’accès à toutes les extensions pour ton nom de domaine offert (comme « .biz » ou « .info »).

Retrouve la liste des extensions de domaines accessibles ou pas sur cette page.

  • Si tu choisis une extension « .fr » alors que tu ne résides pas dans l’UE, tu tomberas peut-être sur ça :
Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Alors, prévois de renseigner une adresse dans l’un de ces pays ou oriente-toi vers une autre extension.

Avec quelle période de facturation est-il préférable de démarrer un blog ?

Note que plus tard, o2switch te proposera des options pour te permettre de payer 1, 2 ou 3 ans à l’avance – mais pas de paiement mensuel (car la plupart des sociétés d’hébergement qui proposent des paiements mensuels ont tendance à facturer un peu plus).

Tu devras donc régler 100,80€ TTC d’un coup pour un an (à moins qu’ils te proposent une offre exceptionnelle pour la première année) – et le double si tu choisis 2 ans, ou le triple pour 3 ans.

Personnellement, je te recommande de choisir 1 an au départ.

À la différence de beaucoup d’hébergeurs, o2switch ne propose pas de tarifs dégressifs si tu payes plusieurs années à l’avance. 1 an suffit donc pour un créer un blog rémunéré et le tester avec o2switch…

Et je t’assure que 100,80€ est un excellent prix pour profiter d’un nom de domaine, d’adresses mail pros hébergées et d’un hébergement tout illimité.

Et si j’ai déjà acheté un nom de domaine chez un autre prestataire ?

Si tu as déjà acheté un nom de domaine ailleurs, renseigne-le et clique sur « Je transfère le domaine ».

Tu n’auras plus qu’à suivre les étapes pour relier ton nom de domaine à ton compte o2switch.

On parle de changement de DNS.

Voici un petit tutoriel pour effectuer cette opération.

Finalise la commande de ton hébergement Web

▶ Remplis le formulaire et clique sur « Payer la commande » :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

▶ Finalise ta commande :

  1. Si tu disposes d’un code de bon d’achat, note-le ici et clique sur « Appliquer ».
  2. Choisis ton moyen de paiement.
  3. Coche la case des CGV.

Et boum…

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Ça y est, c’est l’heure d’une mini célébration !

Tu as officiellement terminé la première étape majeure de la création d’un blog.

N’oublie pas que tu n’auras pas à payer à nouveau pendant 1, 2 ou 3 ans selon la période de facturation que tu as choisie.

De plus, o2switch offre une garantie de remboursement de 30 jours au cas où les choses ne se dérouleraient pas comme prévu avec ton blog.

Une fois ta commande traitée…

Tu auras accès à la page principale de ton dashboard avec toutes les options de la bande de gauche :

Copie d'écran du site o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Comment protéger la confidentialité de mon nom de domaine ?

Certains hébergeurs proposent à leurs clients de préserver la confidentialité de leurs informations personnelles reliées à leur nom de domaine (nom, adresse mail, adresse postale et téléphone).

Concrètement, il s’agit de les garder privées.

Si tu ne veux pas te faire spammer par des entreprises, c’est une option intéressante. Mais elle n’est pas obligatoire – sachant qu’elle est souvent payante.

Pour cela, o2switch en parle dans ses CGV :

À toi de décider si tu souhaites le demander.

->Clique ici pour aller sur o2switc Clique ici pour aller sur o2switch et appuie sur le bouton « Commander » pour ouvrir un compte

Créer un blog rémunéré avec le plan d'hébergement o2switch - Capture d'écran de la page d'accueil o2switch.

Maintenant.

Si tu n’as pas encore choisi ton hébergement Web et que tu souhaites découvrir d’autres options, il existe d’autres fournisseurs d’hébergement Web de grande qualité…

Les 2 meilleures alternatives de plateformes d’hébergement de blogs à considérer

Infomaniak est un fournisseur d’hébergement suisse de haute qualité. Ses formules sont simples, abordables et optimisées pour les CMS.

En cas de problème ou question, son support par téléphone dispose d’un délai de réponse est très court – ainsi que d’un tchat et d’un ticket opérationnel 24h/7.

Sa formule Hébergement WordPress commence à 5,75€/mois (hors achat du nom de domaine). Elle inclut le plan d’hébergement avec stockage SSD, le certificat SSL, une adresse mail reliée à ton nom de domaine et… le thème WordPress premium DIVI (+ 80 thèmes) GRATUIT – alors que DIVI vaut 249$.

Bref, en dehors d’o2switch, c’est la solution d’hébergement Web francophone idéale. D’autant plus si tu veux commencer fort avec le constructeur de thèmes DIVI.

Hostinger est lituanien, mais dispose d’une interface française. Ses hébergements rapides, sécurisés, optimisés pour WordPress, et son service client quasiment imbattable ont déjà conquis 30 millions d’utilisateurs.

Ses plans d’hébergements WordPress proposent l’hébergement, le nom de domaine, le certificat SSL et l’adresse mail à partir de 5,99€/mois avec WordPress Starter (3 mois gratuits et 2,59€ le premier mois) – une formule largement suffisante pour débuter un blog rémunéré.

Si tu souhaites créer un blog rémunéré avec un budget limité, Hostinger te proposera les meilleurs prix du marché sans rogner sur la qualité.

Toujours partant avec o2switch ?

OK.

Alors, arrivé à ce point du guide, je pars du principe que tu as enregistré ton nom de domaine et choisi ton plan d’hébergement.

Il est temps de passer à l’étape suivante…

Configurer son hébergement Web et Webmail

Une fois ton processus d’inscription terminé chez o2switch, tu reçois deux mails :

  • Le mail 1 te notifie que ton nom de domaine a bien été créé.
  • Le mail 2 te donne toutes les informations pour accéder à ton hébergement et le gérer.
Copie d'écran des mails envoyés par o2switch pour héberger un blog rémunéré.

Accède à ton hébergement cPanel

▶ Ouvre le mail 2 et clique sur le lien de ton adresse de connexion cPanel :

Copie d'écran du mail o2switch pour héberger l'adresse mail de son blog rémunéré.

▶ Connecte-toi à ton interface cPanel grâce aux identifiants fournis dans le mail :

Copie d'écran des codes d'accès o2switch accéder au cPanel de son blog rémunéré.

Attention !

Tes identifiants cPanel sont totalement différents de ceux de ton compte client o2switch.

Ton cPanel va t’accompagner tout au long de la vie de ton blog. Alors, mets le lien de ton adresse de connexion en favoris (et enregistre tes codes d’accès dans LastPass – si tu l’utilises).

Qu’est-ce que l’interface cPanel et à quoi elle sert ?

cPanel est un outil de gestion d’hébergement et de site. Tous les hébergeurs ne le proposent pas (il n’est pas obligatoire), mais il facilite ÉNORMÉMENT la vie des blogueurs débutants.

Son interface est un tableau de bord qui te permet d’administrer ton hébergement et de gérer toutes les configurations de ton blog au même endroit, sans aucune connaissance technique.

Te voilà arrivé sur ton tableau de bord cPanel :

Copie d'écran de l'interface cPanel de son blog rémunéré.

À partir d’ici, nous allons pouvoir faire quelques paramétrages importants…

Génère et installe ton certificat SSL

Pour l’instant, l’adresse de ton blog est en http – donc, non sécurisée :

Copie d'écran du certificat SSL de son blog rémunéré.

Nous allons donc générer un certificat SSL pour faire passer cette adresse en https.

Qu’est-ce qu’un certificat SSL et à quoi ça sert ?

SSL (Secure Sockets Layer) est un certificat numérique qui authentifie l’identité d’un site Web et permet une connexion cryptée entre ton serveur Web et le navigateur Web de tes lecteurs.

Les entreprises doivent ajouter des certificats SSL à leurs sites Web pour sécuriser les transactions en ligne et préserver la confidentialité et la sécurité des informations des clients.

Bref, SSL sécurise les connexions Internet et empêche les criminels de lire ou de modifier les informations transférées entre deux systèmes.

▶ Rends-toi sur l’onglet « Sécurité » et clique sur « Lets Encrypt SSL » :

Copie d'écran de l'interface d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

Sur la page qui s’affiche, descends jusqu’à « Générer un nouveau certificat ».

▶ Clique sur « Générer » sur la ligne de ton nom de domaine :

Copie d'écran de l'interface d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

Ne change aucune configuration sur la nouvelle page qui s’ouvre. Tout est déjà paramétré correctement.

▶ Scrolle en bas de la page et clique à nouveau sur « Générer » :

Copie d'écran de l'interface d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

Et voilà :

Copie d'écran de l'interface d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

Ton certificat SSL est installé.

Crée ton adresse mail professionnelle

Qu’est-ce qu’une adresse mail professionnelle et à quoi elle sert ?

C’est une adresse mail rattachée au nom de domaine de ton blog. Donc, qui se termine par « @tonnomdedomaine.com ».

Cette adresse mail te permet :

  • D’avoir une boite dédiée à ton blog pour séparer tes mails pros de tes mails perso.
  • De donner une image plus professionnelle lors de tes communications avec tes lecteurs et clients.
  • De disposer d’un compte de messagerie rattaché à ton futur logiciel d’email marketing pour envoyer ta newsletter et te créer une liste d’abonnés (très important !).

▶ Rends-toi sur l’onglet « E-mail » et clique sur « Comptes de messagerie » :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

Comme tu peux le voir sur la page suivante, tu disposes déjà d’une adresse mail créée par défaut qui reprend ton identifiant.

Cette adresse mail ne nous intéresse pas.

Nous allons donc en créer une nouvelle personnalisée.

▶ Clique sur « Créer » :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

▶ Configure ton adresse mail professionnelle :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.
  1. Domaine : Choisis ton nom de domaine dans la liste déroulante (sans ton identifiant ni odns.fr).
  2. Nom d’utilisateur : Choisis le nom que tu veux utiliser avant le @ de ton adresse mail (privilégie ton prénom à un mot générique comme « contact »).
  3. Mot de passe : Génère le mot de passe de ton compte de messagerie (sauvegarde-le bien quelque part avant de fermer la page !)
  4. Storage space : Clique sur « Unlimited ».
  5. Plus adressing : Clique sur « Do not automatically create folders ».

▶ Il ne te reste plus qu’à cliquer sur « Créer ».

Et voilà ! Tu disposes maintenant d’une adresse mail professionnelle reliée à ton blog.

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

Configure ta boite mail professionnelle

Maintenant que ton adresse mail est créée, il s’agit de voir où tu peux consulter et gérer tes mails.

Tu as deux façons (complémentaires) de faire :

  • Via une application Webmail
  • Via un autre compte de messagerie (Outlook, Gmail ou Thunderbird)

▶ Clique sur « Check email » :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

Sur la page qui s’ouvre, tu as le choix entre deux applications Webmail (Horde ou Roundcube).

Roundcube est sélectionné par défaut et c’est très bien, car son interface est plus ergonomique que Horde.

▶ Configure ta messagerie sur ton appareil :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.
  1. Sélectionne le système d’exploitation mobile que tu utilises avec ton smartphone (Android ou Apple).
  2. Renseigne ton adresse mail professionnelle que tu veux rattacher à ton Webmail.

▶ Puis clique sur « Envoyer ».

Parfait !

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

Une dernière manip…

▶ Mets ton Webmail Roundcube en favoris en cliquant sur l’étoile en haut à droite de ton écran :

Copie d'écran de l'interface d'installation du Webmail de son blog rémunéré.

Tu peux maintenant accéder à ta boite Webmail.

Accède à ta boite mail professionnelle

▶ Tape « https://tonnomdedomaine:2096 » dans la barre d’adresse de ton navigateur internet :

Copie d'écran du certificat SSL installé pour son blog rémunéré.

Pour moi, c’est donc : https://devenirinde.com:2096

Tu tombes alors sur ta page de connexion Webmail (mets-la tout de suite en favori).

▶ Rentre l’identifiant et le mot de passe de ton compte de messagerie :

Copie d'écran des codes d'accès Webmail de son blog rémunéré.

Et te voilà sur ta boite mail professionnelle :

Copie d'écran de la boite Webmail Roundcube de son blog rémunéré.

Si tu préfères récupérer ou gérer tes mails sur un autre compte de messagerie (comme Outlook, Gmail ou Thunderbird) le premier mail que tu viens de recevoir te donne les paramètres à utiliser :

Copie d'écran de la boite Webmail Roundcube de son blog rémunéré.

Enfin, pour configurer ton hébergement Web de manière plus poussée, retrouve toute la documentation technique d’o2switch sur cette page.

4. Installer et configurer WordPress

Si tu veux créer un blog rémunéré, WordPress est définitivement la meilleure plateforme de blogging.

Afin de comprendre pourquoi WordPress est le bon système de gestion de contenu (ou Content Management System en anglais – CMS) pour gérer ton blog, voyons les notions de base.

Qu’est-ce qu’un système de gestion de contenu (CMS) ?

Un CMS est l’endroit où tu vas rédiger, mettre en forme et publier tes articles de blog. Un bon CMS (comme WordPress) est facile à utiliser…

Il te permet d’organiser ton contenu, de télécharger des images ou des vidéos et de contrôler l’apparence de l’ensemble de ton blog à l’aide de thèmes de blog ou d’éléments de design personnalisés.

Qu’est-ce que WordPress ?

WordPress est le CMS le plus populaire au monde. Des millions de blogueurs (dont moi) l’utilisent chaque jour. Les dernières statistiques montrent que plus de 63% de tous les blogs sont propulsés par ce CMS.

Par exemple : LVMH, Renault, Press Citron, Sony Music, Walt Disney, Vivendi, Vogue, Tripadvisor, Reuters et bien d’autres encore utilisent WordPress pour leur blog.

Dois-je créer un blog sur WordPress (et WordPress est-il gratuit) ?

Bien sûr, il existe d’autres options (ou CMS) pour créer un blog. Par exemple : Wix, Squarespace, Tumblr, Blogger ou Medium…

Mais je te recommande fortement de créer un blog WordPress auto-hébergé, car c’est le CMS le plus pratique et évolutif à long terme.

Avec WordPress, tu peux créer un blog rémunéré gratuitement (en dehors de l’hébergement Web pour mettre ton blog en ligne).

C’est sans conteste la meilleure option à envisager si ton objectif est de gagner de l’argent avec un blog.

Et si je préfère plutôt créer un blog avec Wix ?

Certes, il est toujours possible d’utiliser une plateforme CMS comme Wix pour créer un blog rémunéré.

Mais…

Garde à l’esprit que tu n’auras pas les avantages du CMS le plus flexible et le plus fonctionnel au monde (WordPress) à portée de main. Et cette flexibilité est CRUCIALE pour créer un blog qui offre une excellente expérience à tes futurs lecteurs – et qui te donne également le plus d’opportunités de monétiser ton contenu.

Si tu choisis Wix (ou Squarespace, Tumblr et autres d’ailleurs), les options de personnalisation et de monétisation de ton blog seront considérablement limitées par rapport à celles à ta disposition avec un blog WordPress auto-hébergé – sur lequel tu gardes un contrôle total sur absolument tout.

Bien sûr, il est toujours possible de créer un blog rémunéré avec Wix. Mais tu ne maximiseras pas tes opportunités à long terme pour monétiser ton blog.

Qu’est-ce qu’une plateforme de blogging ?

Les plateformes de blogging sont les logiciels qui te permettent de publier ton contenu en ligne. Contenu que toute personne ayant accès à Internet peut voir une fois qu’il est publié sur ton blog.

Avant, les plateformes de blogging et les constructeurs de sites Web étaient deux entités distinctes. Mais aujourd’hui, de nombreux constructeurs de sites incluent une fonction blog. Tu peux donc créer un site Web et un blog fonctionnel pour tes visiteurs avec un seul outil. Et c’est le cas de WordPress, reconnu comme l’une des meilleures plateformes de blogging doublée d’un constructeur de sites Web dynamiques.

Depuis mes débuts dans le blogging (il y a plus de dix ans), je gère mon blog sur WordPress, et je ne pourrais pas être plus satisfaite de la flexibilité, du contrôle et du potentiel de croissance à long terme que cette décision m’a offerte.

Maintenant, même si c’est un voyage passionnant, ne te méprends pas, le blogging est un travail difficile.

À savoir…

WordPress est disponible sur deux plateformes très différentes :

  • WordPress.com
  • WordPress.org

Nom presque identique pour de très grandes différences entre les deux :

Tableau comparatif entre WordPress.com et WordPress.org pour choisir avec quoi créer un blog rémunéré.

WordPress.com :

Utilisation gratuite possible (mais avec de grosses restrictions).

Ne permet pas de choisir un nom de domaine personnalisé (mon blog devrait s’appeler « devenirinde.wordpress.com »).

Supprimer la marque WordPress et obtenir son propre domaine (comme devenirinde.com) est payant.

Options de monétisation très limitées (impossible de vendre ses propres pubs et annonces).

Ne permet pas de télécharger des plugins (pour l’ajout de fonctionnalités, comme la capture de mails par exemple).

Support de thème de blog limité. Tu es donc coincé avec des designs de pages très basiques.

SEO (optimisation pour les moteurs de recherche) et rapports d’analyses limités.

WordPress.org :

Design entièrement personnalisable (grâce aux thèmes WordPress), installation de plugins illimitée et pas de marque WordPress imposée.

Nom de domaine personnalisé pour son blog (comme devenirinde.com)

Contrôle total sur ses propres canaux de monétisation

Puissantes fonctionnalités de référencement avec d’excellents plugins.

Possibilité d’ajout de plateforme e-commerce, d’apprentissage (LMS) ou de site d’adhésion (membership).

Frais mensuels minimes (juste ton hébergement o2switch – ou autre – pour mettre ton blog en ligne).

Maintenant, chacun choisit ce qu’il veut…

Mais si tu souhaites créer un blog rémunéré, en tirer pleinement parti, et t’octroyer des possibilités de transformation ou de croissance illimitées, WordPress.org est la voie royale à suivre.

Et c’est ce CMS de choix que nous allons installer pour propulser ton blog.

Installer WordPress en quelques clics

OK !

Nous voici de nouveau sur ton tableau de bord cPanel.

▶ Rends-toi sur l’onglet « Softaculous Apps Installer » et clique sur « WordPress » :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, clique sur « Installer maintenant » :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, modifie les paramètres de ton installation :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.
  1. Choisis « https:// » (sans les www) dans le menu déroulant.
  2. Choisis le nom de domaine de ton blog dans le menu déroulant.
  3. Écris le nom de ton site.
  4. Écris le slogan de ton site (t’inquiète, tu pourras le modifier plus tard).
  5. Choisis un nom d’utilisateur WordPress difficile à deviner (pas « admin » ou ton prénom, hein) – et copie-le quelque part.
  6. Choisis un mot de passe fort (100/100) – et copie-le quelque part.
  7. Note l’adresse mail professionnelle que tu as choisie à la création de ta boite Webmail.

Descends tout en bas de la page sans toucher à rien d’autre et…

▶ Clique sur « Installation » :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.

Laisse mouliner quelques secondes et… ça y est ! WordPress est installé sur ton blog.

▶ Sur la page suivante, clique sur le lien de ton panneau d’administration WordPress pour accéder à son tableau de bord :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.

Voilà à quoi il ressemble quand tu l’installes pour la première fois :

Copie d'écran de l'interface d'installation WordPress de son blog rémunéré.

Ensuite ?

Forcer le https de son blog WordPress

À ce stade, si tu tapes l’adresse de ton blog dans ton navigateur, tu remarqueras peut-être que celui-ci n’est toujours pas en https :

Copie d'écran du forçage d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

Nous allons donc le forcer.

Retourne sur ton cPanel.

▶ Rends-toi sur l’onglet « Outils » et clique sur « WP Tiger » :

Copie d'écran du forçage d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, clique sur « Gérer le Site » :

Copie d'écran du forçage d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, clique sur « SSL / Https » :

Copie d'écran du forçage d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, clique sur « Forcer le site en Https » :

Copie d'écran du forçage d'installation du certificat SSL de son blog rémunéré.

OK !

Si tu tapes de nouvelle l’adresse de ton blog dans ton navigateur, le petit cadenas n’est plus barré et tu es bien en https :

Copie d'écran du certificat SSL actif de son blog rémunéré.

Configurer WordPress sur son panneau d’administration

Bon à savoir…

À chaque fois que tu voudras te connecter au panneau d’administration de ton blog WordPress – c’est-à-dire très souvent – tu devras passer par cette URL :

« https://monblog.com/wp-login.php/ »

Dans mon cas, ce sera :

Copie d'écran de l'accès au panneau d'administration WordPress de son blog rémunéré.

▶ Surtout, mets bien cette URL en favori dans ton navigateur Web, car tu l’utiliseras tout le temps.

D’ailleurs, voici les principales fonctionnalités de ton panneau d’administration :

Copie d'écran tableau de bord WordPress de son blog rémunéré.

Impossible de tout passer en revue… Je me contenterai donc des réglages les plus importants ici.

Change les réglages généraux WordPress

Dans l’onglet « Réglages > Général » tu retrouves le titre de ton site, ton slogan et ton adresse Web et ton adresse email.

▶ Scrolle un peu plus bas et :

Copie d'écran de l'onglet Réglages Généraux WordPress de son blog rémunéré.
  1. Règle le fuseau horaire sur « Paris ».
  2. Règle le format de date (c’est celui qui s’affichera sur tes articles de blog).
  3. Règle le format d’heure.

▶ Puis clique sur « Enregistrer les modifications ».

Définis la page d’accueil de ton blog (page personnalisée ou derniers articles de blog)

Pour définir la page d’accueil de ton blog, tu as deux choix possibles :

  1. La configurer pour qu’elle affiche tes derniers articles de blog.
  2. La configurer pour qu’elle affiche une page statique.

▶ Configurer ta page d’accueil pour qu’elle affiche une page statique (personnalisée).

Choisis cette option si tu comptes tout de suite créer une page d’accueil spécifique qui présente ton site, capture des adresses email avec un formulaire, ou parle déjà de tes produits /services.

Personnellement, c’est ce que je préfère.

Donc…

Copie d'écran de l'onglet Réglages de Lecture WordPress de son blog rémunéré.

1. Clique sur « Une page statique » et choisis « Sample Page » dans les menus déroulants de « Page d’accueil » & « Page des articles ».

Ne t’inquiète pas de l’avertissement : « ces pages ne devraient pas être les mêmes ! », nous changerons cela plus tard.

2. Clique sur « Extrait ». Cela affichera seulement un extrait de tes articles sur ta page blog.

Puis clique sur « Enregistrer les modifications ».

▶ Configurer ta page d’accueil pour qu’elle affiche tes derniers articles de blog :

Choisis cette option si tu comptes rédiger des articles de blog avant de créer du contenu spécifique pour ta page d’accueil.

Ta page d’accueil deviendra alors ta page blog, qui affichera la liste de tes articles publiés.

Cela peut-être une chose à faire (pour l’instant) – le temps de savoir ce que tu décideras de mettre dans ta page d’accueil et d’apprendre à le faire correctement.

Dans ce cas…

Copie d'écran de l'onglet Réglages de Lecture WordPress de son blog rémunéré.
  1. Clique sur « les derniers articles ».
  2. Clique sur « Le texte complet ». Cela affichera le texte complet de tes articles de blog directement sur la page d’accueil, plutôt qu’une liste contenant des aperçus de chaque article.

Étant donné que tu n’auras pas beaucoup d’articles sur ton nouveau blog au cours des prochains jours ou semaines, cela donnera l’impression que tu as déjà pas mal de contenu…

Et tu pourras revenir sur « Paramètres > Lecture » pour modifier ce paramètre afin d’afficher des extraits une fois que tes 5 premiers articles seront publiés (par exemple).

Puis clique sur « Enregistrer les modifications ».

Change les réglages de permaliens d’articles WordPress (URL)

▶ Clique sur « Titre de la publication » :

Copie d'écran de l'onglet Réglages des permaliens WordPress de son blog rémunéré.

▶ Puis clique sur « Enregistrer les modifications » en bas de page.

Ainsi, tous les liens de tes articles de blog comporteront le titre de tes articles.

Cela t’aidera à mieux te classer dans les moteurs de recherche comme Google (SEO), car le texte de ton titre apparaîtra dans chacune de tes URL.

Configure le menu de ton blog (menus d’en-tête et de pied de page)

Tant que tu n’auras pas publié les principales pages de ton blog (celles que je liste dans la partie suivante), tu n’auras pas vraiment besoin d’un menu…

Mais lorsque tu seras prêt à créer un menu d’en-tête ou de pied de page pour les faire apparaitre sur ta page d’accueil (ou toutes autres pages de ton site), va dans Apparence > Menus et tu pourras les créer en quelques clics.

▶ Va dans l’onglet « Apparence > Menus » de ton panneau d’administration WordPress et…

Copie d'écran de l'onglet Menus WordPress de son blog rémunéré.
  1. Écris le nom de ton menu.
  2. Clique sur « Menu principal » (correspondant à l’en-tête).

Puis clique sur « Créer le menu ».

▶ Cela débloque la boite « Ajouter des éléments de menu » :

Copie d'écran de l'onglet Menus WordPress de son blog rémunéré.
  1. Clique sur « Tout voir ».
  2. Coche les cases de toutes les pages que tu veux voir apparaitre dans ton menu.
  3. Clique sur « Ajouter au menu ».

Puis clique sur « Enregistrer le menu ».

Tes pages seront alors ajoutées dans ton menu d’en-tête :

Copie d'écran de l'onglet Menus WordPress de son blog rémunéré.

Répète l’opération pour ton menu de pied de page, à la différence que tu cliqueras sur « Menu de pied de page » dans les Réglages des menus :

Copie d'écran de l'onglet Menus WordPress de son blog rémunéré.

Voilà !

Nous avons couvert les paramètres WordPress de base de ton site.

Maintenant, passons à la publication de quelques-unes des pages principales de ton blog.

Publier ses premières pages WordPress (pages principales)

Pour créer un blog rémunéré, tu as besoin de disposer de quelques pages importantes – tes pages principales :

  • Accueil
  • À propos
  • Contact
  • Blog
  • Mentions légales
  • Politique de confidentialité
  • Services (si tu comptes vendre tes services)

Et l’idéal est de le faire avant de rentrer dans le design pur de ton site.

▶ Pour cela rends-toi sur l’onglet « Pages » :

Copie d'écran de l'onglet Pages WordPress de son blog rémunéré.

Remarque qu’il y a déjà deux pages existantes (politique de confidentialité et accueil).

Modifions-les…

Modifie tes pages existantes dans WordPress

▶ Passe ta souris sur « Privacy Policy » et clique sur « Modification rapide » :

Copie d'écran de la modification d'une page WordPress pour son blog rémunéré.

Puis…

Copie d'écran de la modification d'une page WordPress pour son blog rémunéré.
  1. Titre : change le titre de ta page par « Politique de confidentialité ».
  2. Slug : change l’URL de ta page par « politique-confidentialite » (sans accents et avec un tiret du 6 entre chaque mot).
  3. État : choisis « Publié » dans le menu déroulant.

Et clique sur « Mettre à jour ».

▶ Passe ta souris sur « Sample Page » et clique sur « Modification rapide » :

Copie d'écran de la modification d'une page WordPress pour son blog rémunéré.

Puis…

  1. Titre : change le titre de ta page par « Accueil ».
  2. Slug : change l’URL de ta page par « accueil ».
  3. État : choisis « Publié » dans le menu déroulant.

Et clique sur « Mettre à jour ».

Crées tes pages manquantes dans WordPress

▶ Toujours dans l’onglet « Pages », clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran de la création d'une page WordPress pour son blog rémunéré.

Sur la page suivante, ferme l’éditeur de bloc (nous y reviendrons plus tard).

Et pour plus de praticité, clique sur les 3 points à droite de ton écran, puis clique sur « Mode plein écran » pour le désactiver :

Copie d'écran de la création d'une page WordPress pour son blog rémunéré.

Ainsi, tu verras la barre de gauche (noire) de ton panneau d’administration WordPress s’afficher.

▶ Crée ta page À propos :

Copie d'écran de la création d'une page WordPress pour son blog rémunéré.
  1. Écris le titre de ta page à la place de « Saisissez votre titre ».
  2. Clique sur « Publier ».

WordPress te demande alors une confirmation :

Copie d'écran de la création d'une page WordPress pour son blog rémunéré.
  1. Décoche la case « Toujours afficher les vérifications de pré-publication ».
  2. Reclique sur publier.

Tu désactiveras ainsi cette confirmation pour gagner un clic lors de la création de tes pages suivantes.

▶ Crée ta page suivante en cliquant directement sur ajouter dans la bande de gauche :

Copie d'écran de l'ajout d'une page WordPress pour son blog rémunéré.

Écris le titre de ta page, publie, et enchaîne avec la page suivante.

À la fin tu devrais te retrouver avec ça :

Copie d'écran de toutes les pages WordPress de son blog rémunéré.

Une dernière chose importante…

Pour l’instant, ta page d’accueil est attribuée à deux pages différentes (accueil & articles).

Alors, une fois que tu ta page Blog est publiée…

▶ Retourne sur l’onglet « Réglages > Lecture » et attribue les bonnes pages avec les menus déroulants :

Copie d'écran de l'attribution de pages WordPress Accueil et Blog pour son blog rémunéré.

▶ Puis clique sur « Enregistrer les modifications ».

Et voilà ! Tes pages principales sont créées et publiées.

N’hésite pas à en créer autant que tu le souhaites selon tes besoins.

5. Choisir son thème WordPress (gratuit ou payant)

À ce stade, si tu visites l’une de tes pages ou ton article de blog en exemple (Hello World), ça ne ressemble à rien.

Normal, ton site/blog est configuré sur le thème WordPress par défaut (thème Twenty Twenty-Three) et rien n’est encore designé.

Mais si tu veux créer un blog rémunéré à l’allure professionnelle, tu ne vas surtout pas utiliser ce thème…

Tu vas choisir un thème WordPress de qualité.

Et là, tu as le choix entre un thème WordPress gratuit ou payant.

Qu’est-ce qu’un thème WordPress ?

Le thème d’un site Web est son apparence, son design. C’est lui qui te permet concevoir l’identité visuelle de ton site (style, mise en page, couleurs, typographie, entête, pied de page, etc.).

Vois WordPress comme la fondation ou la carcasse encore vide de ton blog. Maintenant, il faut l’habiller. Et ton thème sert à cela.

Pourquoi le design de mon blog est si important lors de sa création ?

Même si le design de ton blog n’est pas ta priorité, son esthétique (sa mise en page) influera considérablement sur le comportement de tes visiteurs.

Le design de ton blog est donc décisif.

Une étude de Google et de l’Université de Bâle a démontré que notre première impression d’une page web se forme en seulement 0,05 seconde. Donc, bien avant de lire son contenu.

Combinée au biais cognitif appelé « effet Halo », cette première impression de tes visiteurs s’étendra à tous les aspects de ton blog.
Preuve que les éléments graphiques de ton site jouent un rôle primordial.

Et comme la plupart des internautes naviguent sur le web depuis leur téléphone, le responsive design de ton blog (son optimisation pour les smartphones) est tout aussi important.

Un bon design de blog renforce la confiance – et donc, ta crédibilité.

Une autre étude de l’université de Stanford a démontré que plus de 75% des internautes évaluent la crédibilité d’une entreprise avant tout à partir du graphisme de son site web.

Cela ne veut pas dire que tu as besoin d’animations de folie, de tonnes de polices et de couleurs, hein… En fait, les meilleurs designs sont simples, clairs et faciles à lire.

Dois-je choisir un thème WordPress gratuit ou payant pour le design de mon blog ?

Tout dépend de ton budget et de tes objectifs…

En tant que débutant dans la création d’un blog, tu n’es pas obligé d’acheter un thème WordPress premium immédiatement – d’autant plus si tu n’as pas encore le budget.

Tu peux donc commencer avec un thème WordPress gratuit.

Et une fois que tu auras du trafic et que tu pourras te permettre d’investir grâce aux premiers revenus de ton blog, tu choisiras un thème premium.

Cependant…

Nous parlons ici de créer un blog rémunéré (donc professionnel).

Et certains thèmes premium te donneront accès à beaucoup plus de fonctionnalités et d’options dont tu auras besoin selon les canaux de monétisation que tu choisis.

Par exemple, si tu souhaites te constituer une liste d’abonnés, tu devras créer des formulaires d’inscription à ta newsletter. Fonctionnalité que beaucoup de thèmes gratuits ne te donneront pas – ou alors en accès limité.

De plus, changer de thème en cours de route te demandera de réadapter ton design et certaines fonctionnalités… ce qui prend du temps.

C’est pourquoi je vais te présenter les meilleurs thèmes pour les deux cas (gratuit et payant).

À partir de là, à toi de voir…

Choisir le meilleur thème WordPress gratuit pour créer un blog rémunéré (3 options)

WordPress est livré avec une tonne de thèmes de blogs 100% gratuits parmi lesquels choisir.

Voici les 3 thèmes de blog gratuits que je te recommande :

  1. Astra
  2. Hello Elementor
  3. Kadence WP

Ces 3 thèmes sont ultra-rapides et te donnent la possibilité de passer à leur version premium ultérieurement à des prix abordables.

▶ Rends-toi sur l’onglet « Apparence > Thèmes » de ton panneau d’administration WordPress et clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran de l'onglet Thèmes WordPress de son blog rémunéré.

Tu tomberas directement sur une sélection des thèmes WordPress les plus populaires – avec Astra et Hello Elementor en haut de la liste :

Comment choisir un thème WordPress pour créer un blog rémunéré (capture d'écran d'Astra et Hello Theme).

▶ Passe ta souris sur le thème que tu choisis et clique sur « Installer » :

Copie d'écran du processus d'installation d'un Thème WordPress pour son blog rémunéré.

▶ Une fois ton thème installé, clique sur « Activer » :

Copie d'écran du processus d'installation d'un Thème WordPress pour son blog rémunéré.

Te voilà avec ton nouveau thème installé (Astra pour mon exemple) :

Copie d'écran du processus d'installation d'un Thème WordPress pour son blog rémunéré.

Il ne te reste plus qu’à le personnaliser…

Et comme tu peux le voir, Astra a ajouté un onglet à mon panneau d’administration pour personnaliser le thème.

(Une partie des options de personnalisation est uniquement accessible avec la version Pro, mais la version gratuite sera suffisante pour le moment).

Et si je veux choisir un thème WordPress différent (ou en changer plus tard) ?

Si tu souhaites expérimenter différents thèmes WordPress pour créer un blog rémunéré, voici les critères qui devront guider tes décisions :

Simplicité d’utilisation : de nombreux thèmes sophistiqués à outrance te feront perdre en praticabilité et ergonomie.

Rapidité : plus ton thème est codé et optimisé pour la vitesse, mieux c’est. Car sa rapidité de chargement est déterminante pour être bien référencé sur le moteur de recherche Google.

Responsive : le responsive fait référence aux thèmes qui garantissent que ton blog a fière allure sur un ordinateur portable, un smartphone et une tablette. Le mobile représente 60% du trafic Web aujourd’hui. Si tu ne sais pas si un thème de blog est adapté aux mobiles ou non, copie-colle l’URL de sa page de démonstration dans la page de test d’optimisation mobile de Google.

Prise en charge des plugins : La véritable puissance de ton blog WordPress vient des plugins. Assure-toi que le thème de ton blog prend en charge tous les plugins WordPress populaires.

Optimisation SEO : le référencement, ou optimisation des moteurs de recherche, fait référence à la capacité de Google (ou autres moteurs de recherche) à trouver tes informations lorsque les internautes les recherchent. Certains thèmes de blog utilisent un code volumineux qui rend la lecture difficile pour ces moteurs de recherche.

Assistance : lorsque des problèmes surviennent (et il y en aura !) tu seras heureux de pouvoir demander de l’aide. Certains développeurs de thèmes gratuits n’offrent pas de support pour leurs produits… À garder en tête.

Évaluations et avis : recherche des thèmes de blog gratuits avec de bons antécédents et un historique d’évaluations positives.

Choisir les meilleurs thèmes WordPress payants pour son nouveau blog rémunéré

Si tu as la possibilité d’investir dès le départ, tu peux acheter une licence premium pour les 3 thèmes gratuits que je te conseille plus haut :

Les licences Astra Premium commencent à 47$/an pour débloquer toutes ses fonctionnalités et intégrer le constructeur de pages Elementor – ou Beaver Builder.

Les licences Hello Elementor commencent à 59$/an pour un site et te donnent accès au constructeur de pages Elementor Pro.

Les licences Kadence WP Premium comment à 149$/an pour un nombre de sites illimités.

Maintenant…

Ces 3 licences par abonnement mensuel sont plutôt destinées à de budgets moyens…

Et selon ton budget, voici deux autres thèmes premiums qui peuvent valoir davantage le coup :

  1. Pour un petit budget : Thème premium Flatsome.
  2. Pour un plus gros budget : Thème premium Thrive Theme (et sa suite complète).

Choisir le thème Flatsome pour créer un blog rémunéré à petit budget

Si tu n’as pas encore les moyens de te payer une licence par abonnement, pour 59$ (paiement unique pour un site), je te conseille le thème Flatsome.

Copie d'écran du logo Flatsome pour WordPress.

Flatsome est parfaitement adapté à tous les projets de business en ligne – de l’e-commerce compliqué au simple site vitrine pour freelance.

  • Il propose des mises en page préconçues (Flatsome Studio) que tu peux importer et utiliser en quelques clics pour concevoir ton site rapidement – de la page d’accueil aux pages de paiement.
  • Il dispose d’un constructeur de pages (Flatsome UX Builder) – éditeur visuel qui te permet de créer n’importes quelles pages Web avec une étonnante facilité – sans coder.
  • Il est sur-optimisé pour la vitesse, avec notamment un chargement incroyablement rapide sur les téléphones mobiles.
  • Il est livré avec un bon support.

Bref, Flatsome te donnera tous les outils nécessaires pour créer un blog rémunéré responsive ultra rapide avec une excellente expérience utilisateur.

Ça mérite bien ce petit investissement de 59$, non ?

▶ Pour acheter Flatsome rends-toi sur ce lien themeforest.net d’Envato et clique sur « Add to cart » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Attention !

N’achète Flatsome nulle part ailleurs même si le prix est moins cher – car tu risquerais de télécharger une version pirate ou corrompue du thème.

▶ Dans la boite de dialogue qui s’ouvre, clique sur « Go to Checkout » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, crée-toi un compte et clique sur « Create account & continue » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

(Ou connecte-toi si tu as déjà un compte)

▶ Sur la page suivante, rentre tes informations de facturation et clique sur « Save and continue » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Choisis ensuite ta méthode de paiement, rentre tes numéros de carte bancaire et clique sur « Pay Securely » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Envato te prendra 2€ de frais supplémentaires.

▶ Une fois ton paiement accepté, clique sur « Downloads page » :

Copie d'écran du processus d'achat du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante, clique sur « Download > All files & documentation » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Choisis bien cette option qui inclut ton thème et son thème enfant.

Te voilà en possession d’un fichier compressé au format .zip :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Décompresse ton fichier pour obtenir ton dossier « flatsome-main » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Dans le dossier « Theme Files », tu retrouveras ton thème et son thème enfant (en .zip) à installer sur WordPress :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Retourne dans l’onglet « Apparence > Thèmes » de ton panneau d’admin WordPress et clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.
  1. Clique sur « Téléverser un thème ».
  2. Clique « Parcourir… » dans la boite qui apparait.
  3. Sélectionne le fichier « flatsome-3.16.6.zip » dans ta boite de téléchargement.

Puis clique sur « Ouvrir ».

▶ Clique ensuite sur « installer maintenant » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Ton thème parent est installé.

Mais tu ne dois pas l’activer, car nous allons installer et activer son thème enfant…

▶ Clique sur « Aller sur la page des thèmes » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Et recommence la manip d’installation pour le thème enfant…

▶ Clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.
  1. Clique sur « Téléverser un thème ».
  2. Clique « Parcourir… » dans la boite qui apparait.
  3. Sélectionne le fichier « flatsome-child.zip » dans ta boite de téléchargement.

Puis clique sur « Ouvrir ».

▶ Clique ensuite sur « installer maintenant » :

Copie d'écran du processus d'installation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Ton thème enfant est installé.

▶ Sur l’écran suivant, clique sur activer :

Copie d'écran de l'activation du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Ton thème Flatsome est installé et activé :

Copie d'écran du thème WordPress Flatsome installé sur son blog rémunéré.

Il ne te reste plus qu’à entrer ta License premium pour profiter de toutes ses fonctionnalités…

▶ Fais glisser ta souris sur l’onglet « Flatsome » de ton panneau d’admin WordPress et clique sur « Theme Registration » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur l’écran qui s’ouvre, clique sur « Manage your licenses » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur la page internet qui s’ouvre, clique sur « Sign in with Envato » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Cela te redirigera vers ta page de connexion Envato.

▶ Rentre tes codes d’accès à ton compte Envato :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Cela te redirigera vers ta page de licences de ton thème Flatsome.

▶ Copie le code de ta licence (en violet) :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

▶ Retourne dans l’onglet Flatsome de ton panneau d’administration WordPress :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.
  1. Colle ton code de licence dans la case.
  2. Coche la case de confirmation.
  3. Clique sur « Register ».

Et voilà !

Ton thème premium est bien enregistré :

Copie d'écran du processus d'enregistrement du thème WordPress Flatsome pour créer un blog rémunéré.

Tu vas pouvoir utiliser toutes ses fonctionnalités pour le design de ton blog.

Pour cela, rends-toi sur la page support du thème Flatsome. Tu y retrouveras toute la documentation et les tutoriels d’utilisation.

Installer Thrive Suite pour créer un blog rémunéré orienté conversions (mon choix personnel)

Si tu as les moyens d’investir tout de suite dans le meilleur thème du marché, je te conseille FORTEMENT Thrive Themes.

Copie d'écran du logo Thrive Themes.

Pour 299$/an (au lieu de 599$), tu disposeras de la suite Thrive (Thrive Suite) qui te donne accès à tous les outils nécessaires à la création d’un site WordPress spécialement conçu pour n’importe quel business en ligne.

Qu’est-ce que cela inclut ?

TOUT !

Oui, tout est déjà inclus dans Thrive Suite :

Copie d'écran de la liste des produits Thrive Suite pour créer un blog rémunéré.

En clair…

  • Tu n’auras presque aucun autre produit ou plugin premium complémentaire à acheter.
  • Tu pourras construire ton blog professionnel optimisé pour les conversions en un éclair avec plus de 200 modèles – et sans rentrer une seule ligne de code.

Mais aussi :

  • Tu accèderas à 30 cours premiums pour prendre en main Thrive Suite.
  • Le nombre d’articles et de tutoriels vidéo à ta dispo est énorme.
  • Les mises à jour de Thrive Theme sont nombreuses et le support est ultra réactif.

Thrive Themes est encore peu connu par rapport à des poids lourds comme DIVI ou Elementor…

Mais comme il est spécialement conçu pour les business en ligne, il va bien au-delà de leurs fonctionnalités – et ses possibilités sont incroyables.

Comment acheter et installer Thrive Suite ?

Rends-toi sur la page de présentation de Thrive Suite.

Ensuite…

▶ Clique sur le bouton « Get Thrive Suite » en haut à gauche de l’écran :

Copie d'écran du processus d'achat de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

Il t’emmènera directement en bas de la page.

▶ Clique sur le bouton « Buy Now » :

Copie d'écran du processus d'achat de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

Cette fois, je te passe les détails de l’achat et de la création de ton compte sur Thrive Themes…

Tu connais le principe maintenant.

Une fois connecté, rends-toi sur ton tableau de bord membre.

▶ Clique sur le lien de téléchargement de « Thrive Product Manager plugin » :

Copie d'écran du processus d'installation de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

Et télécharge le fichier « thrive-product-manager-1.8.zip » du plugin sur le disque dur de ton ordinateur.

▶ Va dans l’onglet « Extensions » de ton panneau d’admin WordPress et clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran du processus d'installation de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant :

Copie d'écran du processus d'installation de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.
  1. Clique sur « Téléverser une extension ».
  2. Clique « Parcourir… » dans la boite qui apparait.
  3. Sélectionne le fichier « thrive-product-manager-1.8.zip » dans ta boite de téléchargement.

Puis clique sur « Ouvrir ».

▶ Clique ensuite sur « Installer maintenant » :

Copie d'écran du processus d'installation de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant, clique sur « Activer l’extension » :

Copie d'écran du processus d'installation de Thrive Suite WordPress pour créer un blog rémunéré.

Tu as maintenant un nouvel onglet « Product Manager » dans le menu de ton panneau d’administration WordPress…

▶ Clique sur « Product Manager » :

Copie d'écran de l'onglet Product Manager de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant, clique sur « Log into my account » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

▶ Remplis les champs du formulaire avec les codes d’accès que tu as utilisés pour te connecter à ton compte sur ThriveThemes.com, puis clique sur « Log In » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

Une fois connecté, tu verras tous tes produits de la suite Thrive apparaitre sur ton tableau de bord Product Manager.

Ils sont organisés en deux sections : « Plugins » et « Thrive Theme Builder » :

Copie d'écran de l'interface Product Manager de Thrive Suite WordPress de son blog rémunéré.

Ici, tu peux tout installer d’un coup ou choisir d’installer uniquement les plugins dont tu as besoin pour commencer à créer ton blog… et installer tes autres plugins plus tard.

Pour créer un blog rémunéré avec Thrive Theme, tu as besoin de Thrive Theme Builder, Thrive Architect et Thrive Leads en priorité – le reste est à ta convenance selon tes besoins du moment.

▶ Installe tous les produits dont tu as besoin :

Copie d'écran de l'installation des plugins sur Product Manager de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.
  1. Coche les cases « Install Product » des plugins à installer.
  2. Coche la case « Install Theme » de Thrive Theme Builder.
  3. Clique sur « Install Selected Products »

▶ Une fois tous tes produits installés, clique sur « Activate Thrive Theme Builder » :

Copie d'écran de l'installation des plugins sur Product Manager de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

Et voilà !

Ton constructeur de thèmes et tes plugins sont opérationnels.

▶ Clique sur « Go to the Theme Builder Dashboard » :

Copie d'écran de l'installation des plugins sur Product Manager de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

Tu es alors redirigé vers la première étape de paramétrage qui te demande quel thème Thrive Theme tu souhaites utiliser.

▶ Fais glisser ta souris sur la case de chaque thème et clique sur « Preview » pour voir à quoi chacun ressemble :

Copie d'écran du choix du thème de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

▶ Installe le thème Thrive Theme qui te plait le plus en cliquant sur « Choose » :

Copie d'écran du choix du thème de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

Et c’est parti pour le design de ton blog avec l’aide du « Site Wizard »…

▶ Clique sur « Get Started! » et suis les étapes de 1 à 9 :

Copie d'écran de la configuration du Theme Builder Wizard de Thrive Suite WordPress pour son blog rémunéré.

Ensuite ?

Rends-toi sur cette page pour apprendre à utiliser Thrive Theme Builder. Tu accèderas à 165 tutoriels classés dans l’ordre.

Cet autre lien te renverra vers la base globale de connaissance de Thrive Theme. Plus de 1000 tutoriels pour maitriser ton thème et chacun de tes plugins :

Copie d'écran de la base de connaissances Thrive Theme pour designer son blog rémunéré.

Impressionnant !

Et maintenant ?

Une fois que tu as installé le bon thème pour créer un blog rémunéré, il est temps de plonger dans le monde des plugins WordPress…

6. Choisir et installer les plugins WordPress essentiels (extensions)

Les plugins WordPress (ou extensions) jouent un rôle crucial dans le fonctionnement de ton blog.

L’installation des plugins les plus importants est donc une étape majeure afin de sécuriser ton blog et le rendre opérationnel pour ton audience et les moteurs de recherche.

Qu’est-ce qu’un plugin WordPress et pourquoi sont-ils importants ?

Un plugin WordPress est un petit logiciel qui peut être considéré comme un « module complémentaire » à ton CMS. En ajoutant des extensions WordPress, tu donnes des caractéristiques ou des fonctionnalités supplémentaires à ton blog.

Par exemple, cela peut être un plugin pour collecter des abonnés à ta newsletter, mieux référencer ton blog, faire du suivi d’analyse de ton site Web, optimiser de tes images, augmenter la vitesse de chargement des pages de ton blog, etc.

En fait, il existe des dizaines de milliers de plugins WordPress parmi lesquels choisir.

8 plugins WordPress obligatoires à installer sur son blog rémunéré

Voici les 8 plugins WordPress indispensables lorsque tu souhaites créer un blog rémunéré :

Copie d'écran du logo Wordfence pour WordPress.

Wordfence Security (version gratuite suffisante)

La sécurité est essentielle ! Là où il te faut parfois des années pour établir la réputation de ton blog, il suffit de quelques minutes pour qu’un hacker détruise tout ce que tu as créé.

C’est pourquoi Wordfence bloque toutes les tentatives d’intrusion, détecte les activités malveillantes et assure une sécurité robuste pour ton blog WordPress.

(Autre plugin possible : iTheme Security)

Copie d'écran du logo Akismet pour WordPress.

Akismet (version gratuite pour le moment)

Tu n’as sûrement pas envie de passer ton temps à modérer les tonnes de commentaires spams qui arriveront sur tes articles de blog…

Le plugin Akismet te permet de filtrer automatiquement tous ces commentaires indésirables.

Tu remarqueras qu’Akismet est déjà installé par défaut sur ton interface de plugins WordPress. Alors, garde-le. Et nous verrons comment l’activer un peu plus bas.

Copie d'écran du logo Yoast SEO pour WordPress.

Yoast SEO (version gratuite suffisante)

Plus il y a de personnes qui peuvent trouver ton contenu, mieux ton blog rémunéré fonctionnera.

Le plugin Yoast SEO pour WordPress t’aide à optimiser les titres, les descriptions, la longueur du contenu et bien d’autres éléments de ton blog – ainsi que sur l’ensemble de ton site.

Yoast fait en sorte que tu puisses être trouvé plus facilement par les moteurs de recherche. Et c’est de loin le meilleur plugin SEO du marché.

Copie d'écran du logo Site Kit pour WordPress.

Site Kit by Google (gratuit)

Le tableau de bord analytique pour WordPress est un plugin 100% gratuit créé par Google qui te permet de voir toutes tes données d’optimisation Google Analytics, Google Search Console, Google AdSense et Google PageSpeed directement dans ton panneau d’administration WordPress.

Connecte le plugin à tes comptes Google Analytics et Search Console (tu peux créer un compte Google Analytics gratuit ici) pour savoir qui vient sur ton site, combien de temps ils y restent et quels sont tes articles de blog rémunéré les plus populaires.

(Autre plugin possible uniquement pour Google Analytics : MonsterInsights – version gratuite suffisante.)

Copie d'écran du logo UpdraftPlus pour WordPress.

UpdraftPlus (version gratuite suffisante)

Parfois, les choses peuvent mal se passer sur ton blog (tu n’auras jamais le contrôle total sur tout) et le risque de tout perdre reste possible…

Voilà pourquoi il important d’avoir un plugin de sauvegarde qui enregistrera régulièrement tout ton travail acharné. Et ce plugin gratuit est le meilleur du marché.

Copie d'écran du logo WP Rocket pour WordPress.

WP Rocket (59$/an – inutile si tu as Thrive Suite)

Les sites Web plus rapides sont mieux classés sur Google et offrent à leurs lecteurs une meilleure expérience.

WP Rocket est un plugin qui met en cache les pages de ton blog, réduit la taille de tes fichiers et fait bien plus encore pour garantir que ton blog se charge extrêmement rapidement.

C’est bien le seul plugin payant que je te recommande dès le départ pour créer un blog rémunéré performant.

(Autre plugin possible gratuit – que tu peux coupler avec Thrive Suite : W3 Total Cache).

Copie d'écran du logo WPCode pour WordPress.

WPCode – Insert headers an footers (gratuit)

Pour modifier le thème de ton blog rémunéré, tu devras parfois ajouter des extraits de code à ton en-tête ou à ton pied de page.

Ce n’est pas aussi effrayant que tu le penses… mais le faire directement dans le code de ton thème peut causer des problèmes. Ce plugin te permet d’ajouter facilement ces petits bouts de code à des emplacements spécifiques de ton blog en toute sécurité.

Copie d'écran du logo wpforms pour WordPress.

WPForms (version gratuite suffisante – inutile si tu as Thrive Suite)

Il faut que tes lecteurs et les autres blogueurs puissent te contacter facilement – ce que je recommande vivement.

WPForms est un plugin facile à utiliser qui te permet de glisser-déposer des formulaires de contact sur n’importe quelle page de ton blog rémunéré.

(Autre plugin possible : Ninja Forms)

3 plugins WordPress facultatifs, mais recommandés pour les blogs

Copie d'écran du logo Starter Templates pour WordPress.

Starter Template (version gratuite suffisante – inutile si tu as Thrive Suite)

Si tu n’y connais rien en design, tu vas adorer ce plugin.

Il te permet d’accéder à des centaines de modèles (templates) de sites et de pages à réutiliser et à personnaliser pour concevoir le design de ton blog rémunéré.

Tous les templates ont été créés avec le thème Astra, mais ils sont compatibles avec les autres thèmes via l’éditeur de contenu WordPress (Gutenberg), ainsi qu’avec Elementor.

Copie d'écran du logo Bunny CDN pour WordPress.

Bunny CDN (0,01$/GB)

Toujours plus de vitesse !

Bunny.net crée un fantastique CDN basé sur un plugin WordPress qui chargera les images et autres éléments statiques de ton blog à la vitesse de l’éclair.

C’est un excellent complément à l’utilisation de WP Rocket.

Copie d'écran du logo Mightyshare pour WordPress.

MightyShare (version gratuite suffisante)

Génère automatiquement des images de partage social dans WordPress pour tous tes types de publication.

Plutôt que d’avoir l’image de partage social que ton blog utilise par défaut, ce plugin gratuit génère automatiquement de belles images en utilisant plusieurs modèles, polices et choix de couleurs personnalisés.

Installer un plugin WordPress (rapidement) sur son blog rémunéré

Le moyen le plus rapide d’installer un plugin WordPress est de le trouver dans le répertoire des extensions de ton panneau d’administration WordPress.

Pour ce faire, suis ces étapes simples…

▶ Rends-toi sur l’onglet « Extensions » :

Copie d'écran de l'installation d'un plugin WordPress pour créer un blog rémunéré.

(Comme tu peux le voir, le plugin Akismet Anti-Spam est déjà présent.)

▶ Clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran de l'installation d'un plugin WordPress pour créer un blog rémunéré.
  1. Tape le nom du plugin que tu veux installer dans la barre de recherche (il s’affichera directement dans ta grille).
  2. Clique sur « Installer maintenant ».
Copie d'écran de l'installation d'un plugin WordPress pour créer un blog rémunéré.

Une fois que ton plugin est installé avec succès…

▶ Clique sur « Activer » :

Copie d'écran de l'activation d'un plugin WordPress pour créer un blog rémunéré.

Fais la même manipulation pour chacun des plugins que tu veux installer.

Tu remarqueras qu’au moment de l’activation de certains plugins, ceux-ci t’ouvriront des boites de dialogue te demandant de faire des manipulations supplémentaires…

Je t’explique chacune d’entre elles dans la partie suivante.

▶ Une fois fait, tu retrouveras ta liste complète de plugin dans « Extensions installées » :

Copie d'écran des plugins WordPress installés sur son blog rémunéré.

C’est sur cet onglet que tu pourras :

  • Activer, désactiver ou supprimer tes plugins.
  • Atteindre les paramètres ou réglages de chaque plugin.
  • Mettre à jour tes plugins (très important).

Activer et paramétrer ses plugins WordPress

À ce stade, certains plugins te demandent d’installer des licences et/ou d’effectuer des paramétrages spécifiques.

▶ WPCode ne te demande pas de configuration particulière pour démarrer. Garde-le de côté, et tu l’utiliseras le jour où tu auras besoin d’ajouter du code dans tes pages.

▶ WPForms non plus. Mais tu peux lire cet article pour commencer à l’utiliser : Comment créer des formulaires avec WPForms.

Maintenant…

Voyons ce que tu dois faire pour les autres plugins essentiels que tu as installés.

Activer et paramétrer le plugin Wordfence Security

Une fois ton plugin Wordfence Security activé, celui-ci t’ouvre une boite de dialogue.

▶ Clique sur « Get your Wordfence license » :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

Le bouton t’ouvre la page Web des offres Wordfence pour choisir ta licence…

▶ Clique sur « Get a Free License » :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

▶ Clique sur « I’m OK waiting 30 days for protection from new threats » :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

▶ Sur la boite de dialogue suivante :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.
  1. Renseigne l’adresse mail de ton blog.
  2. Coche la case d’acceptation de termes et conditions
  3. Puis clique sur « Register ».

Wordfence t’envoie alors un mail avec un bouton d’installation de ta licence…

▶ Va dans ta boite Webmail (Roundcube) et clique sur le bouton « Install My Lisence Automatically » se trouvant dans le mail de Wordfence :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

(Remarque qu’en bas de ton mail, tu peux copier le code de ta clé de licence pour le coller manuellement dans Wordfence.)

Wordfence te redirige vers la page « Install Wordfence » de ton panneau d’administration WordPress avec ta clé de licence déjà renseignée…

▶ Clique sur « Install License » :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

C’est bon ! Wordfence est opérationnel. Il ne reste plus qu’à le configurer.

Pour cela…

▶ Clique sur « Go to dashboard » :

Copie d'écran de l'enregistrement de licence du plugins Wordfence pour son blog rémunéré.

Et suis les conseils de cet article de WPMarmite pour paramétrer Wordfence correctement selon tes besoins.

Activer et régler le plugin Akismet Anti-Spam

▶ Va dans l’onglet « Extensions » et clique sur « mettre à jour maintenant » pour Akismet :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Important !

Tu feras cette mise à jour régulièrement (et obligatoirement) pour tous tes plugins.

▶ Clique sur « Activer » Akismet :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Akismet t’ouvre alors une boite de dialogue…

▶ Clique sur « Configurez votre compte Akismet » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Le bouton t’ouvre la page Web des offres Akismet pour choisir ta licence…

▶ Clique sur « Get Personal » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

▶ Sur la page suivante :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.
  1. Remplis tes informations de blog (adresse mail, prénom, nom et URL de ton blog)
  2. Coche les 3 cases demandées
  3. Définis le montant annuel que tu souhaites payer.

Puis clique sur « Continue with personal subscription ».

Oui, je sais… j’ai mis 0€ alors que tu comptes créer un blog rémunéré – donc à vocation commerciale…

Mais tu ne vends rien pour l’instant. Et il sera toujours temps de mettre à niveau ton plan de paiement Akismet quand tu mettras en avant tes offres ou des publicités sur ton blog.

Akismet te redirige vers une demande de vérification par le biais d’un code envoyé sur ta boite Webmail :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

▶ Va dans ta boite Webmail (Roundcube) et copie le code se trouvant dans le mail d’Akismet :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Colle-le dans la boite dialogue et clique sur « Continue ».

Akismet t’envoie alors un deuxième mail avec ton API Key (la clé d’activation de ton plugin).

▶ Copie ton API Key se trouvant dans ce deuxième mail :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

▶ Retourne sur ton panneau d’administration WordPress avec la boite de dialogue Akismet et clique sur « Saisissez votre clé d’API manuellement » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

▶ Colle ta clé et clique sur « Connectez-vous avec votre clé d’API » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Et voilà !

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

Les 3 réglages possibles du plugin sont avant tout une question de choix personnels. Alors…

▶ Choisis tes réglages et clique sur « Enregistrer les modifications » :

Copie d'écran du processus d'enregistrement de licence du plugins Akismet pour son blog rémunéré.

C’est bon !

Tu n’as rien d’autre à faire avec Akismet.

Activer et paramétrer le plugin Yoast SEO

Pas besoin de clé de licence ou d’API Key avec Yoast.

Par contre, tu as un certain nombre de réglages importants à faire…

▶ Rends-toi sur « Extensions > Extensions installées » et clique sur « Finissez votre first-time configuration » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Yoast SEO pour son blog rémunéré.

▶ Suis les étapes de configuration initiale en cliquant sur « Continuer » à chaque fois :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Yoast SEO pour son blog rémunéré.

Ne t’inquiète pas si tu ne peux pas tout renseigner tout de suite, tu pourras modifier ces étapes plus tard dans l’onglet « Général » de Yoast SEO :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Yoast SEO pour son blog rémunéré.

Tu vas maintenant pouvoir effectuer les réglages plus poussés…

▶ Clique sur l’onglet réglages de Yaost SEO :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Yoast SEO pour son blog rémunéré.

C’est ici que tu configures tout.

Comme je ne peux pas te détailler Yoast dans ce tutoriel (déjà très long), je vais te renvoyer vers des articles…

Mais à ce jour, Yoast a totalement changé son interface, et je n’ai trouvé aucun article assez récent avec celle-ci.

Cependant, ces articles te donneront les bons réglages à faire – même si l’interface a changé entre temps :

Activer et paramétrer le plugin Site Kit by Google

Attention !

Site Kit ajoutera un code Google Analytics 4 (GA4) dans toutes tes pages. Et celui-ci a tendance à ralentir ton blog… Mais il existe un code GA4 ultra réduit que tu peux Copier-coller dans la partie « Header » de ton plugin WPCode :

Copie d'écran du code réduit GA4 inséré avec le plugin WPCode.

Si tu décides d’utiliser ce code, tu n’as pas besoin d’installer Site Kite sur ton blog.

Par contre, ce code ne récupérera pas l’intégralité des données dont GA4 se sert pour monitorer les résultats de ton blog rémunéré. Mais en as-tu vraiment besoin ? Pas sûr.

Sinon…

Une fois le plugin activé, Site Kit t’ouvre une boite de dialogue :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

Mais à ce stade, tu n’as sûrement pas encore de compte Google Analytics ou Google Search Console – les deux que je te recommande en priorité.

Il s’agit donc de les installer avant tout.

Alors, désactive ton plugin Google Site Kit, puis crées tes comptes Google Analytics et Search Console.

Pour cela :

Note :

Google a abandonné la propriété Universal Analytics au profit Google Analytics (GA4) en juillet 2023 pour collecter les données de ton blog rémunéré. Aujourd’hui, tu dois donc configurer ta propriété avec GA4.

Une fois tes deux comptes activés et tes balises Google insérées sur ton site…

▶ Réactive ton plugin et clique sur « Configurer » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Sur l’écran suivant, coche la case « Connectez Google Amalytics » et clique sur « Se connecter avec Google » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

Google te redirige vers une page d’authentification…

▶ Clique sur ton compte Google associé à Google Analytics :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Coche les 3 cases et clique sur « Continuer » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

Si tu as bien installé Google Analytics en amont, tu seras redirigé vers la page qui confirme que la propriété de ton site est déjà validée.

▶ Clique sur « Suivant » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Clique sur « Autoriser » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Clique de nouveau sur « Suivant » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Clique encore sur « Suivant » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.

▶ Tu seras alors redirigé vers ton panneau d’administration WordPress pour terminer ta configuration :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins Site Kit pour son blog rémunéré.
  1. Choisis le compte Google Analytics relié à ton blog rémunéré (tu ne devrais en avoir qu’un).
  2. Choisis ta propriété GA4 (tu ne devrais en avoir qu’une aussi).
  3. Si tu as déjà inséré ta balise GA4 lors de l’étape d’installation de Google Analytics, ne coche pas cette case.

Puis clique sur « Configurer Google Analytics ».

Et voilà !

Tu disposes maintenant de ton tableau de bord Google Analytics et Search Console directement dans ton panneau d’administration WordPress :

Activer et paramétrer le plugin WP Rocket

WP Rocket est le seul plugin payant que je te recommande (sauf si tu as installé Thrive Suite)…

Tu devras donc d’abord acheter le plugin WP Rocket ici :

Copie d'écran du processus d'activation du plugins WP Rocket pour son blog rémunéré.

Comme d’habitude, il faudra te créer un compte sur wp-rocket.me pour accéder à ton espace client.

Ensuite, rends-toi sur ton compte WP Rocket et…

▶ Télécharge le plugin en cliquant sur le bouton en bas de la barre de gauche :

Copie d'écran du processus d'activation du plugins WP Rocket pour son blog rémunéré.

Tu seras alors en possession de ton fichier « wp-rocket_3.10.10.zip » (version actuelle au moment où j’écris).

Tu n’auras plus qu’à aller dans l’onglet « Extensions » ton panneau d’administration WordPress pour téléverser ton plugin et l’activer :

Copie d'écran du processus d'installation du plugins WP Rocket pour son blog rémunéré.

Quand tu actives WP Rocket, la validation de ta licence se fait automatiquement.

Si ce n’est pas le cas, suis les directives de cet article.

▶ Configure WP Rocket pour ton blog rémunéré.

Comme chaque site WordPress est différent selon son thème et les plugins installés, il n’y a pas de réglages universels pour WP Rocket.

Oui, c’est au cas par cas. Alors…

Activer et paramétrer le plugin UpdraftPlus

C’est le plugin que tu règleras en dernier pour pouvoir effectuer une sauvegarde de ton blog et tous ses plugins entièrement configurés.

▶ Une fois le plugin activé, va dans ton onglet « Extensions installées » de ton panneau d’administration WordPress et clique sur « Réglages » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

▶ Commence par choisir où tu veux stocker tes sauvegardes :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

Attention !

Évite de les stocker sur le serveur (FTP) de ton blog rémunéré, car le but est de pouvoir accéder à tes sauvegardes si celui-ci se fait pirater.

Quel que soit l’espace de stockage que tu choisis, UpdraftPlus t’orientera pour lui donner l’autorisation de le relier cet espace au plugin.

Dans mon cas avec Google Drive…

▶ Je clique sur « Connectez-vous avec Google » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

Après avoir rentré mes codes d’accès Google me redirige vers une page UpdraftPlus…

Attention à bien confirmer ton autorisation via le mail Google que tu reçois avant de continuer.

Puis…

▶ Je clique sur « Complete Setup » :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

Et je suis redirigée vers mon plugin UpdraftPlus.

▶ Retourne sur l’onglet « Réglages » du plugin :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.
  1. Clique sur l’onglet « Réglages ».
  2. Choisis la fréquence de tes sauvegardes de fichiers (hebdomadaires pour moi).
  3. Choisis combien de sauvegardes tu veux garder en même temps (2 pour moi).
  4. Choisis la fréquence de tes sauvegardes de bases de données (hebdomadaires pour moi).
  5. Choisis combien de sauvegardes tu veux garder en même temps (2 pour moi).

▶ Un peu plus bas, coche la case d’envoi de rapport (c’est toujours bien d’avoir un récap par mail) :

Copie d'écran du processus de configuration du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

Puis clique sur « Enregistrer les modifications ».

(Pas besoin de toucher aux autres paramètres.)

Tu es prêt à faire la première sauvegarde de ton blog rémunéré…

▶ Clique sur l’onglet « Sauvegarder/restaurer », puis sur le bouton « Sauvegarder » :

Copie d'écran du processus de sauvegarde du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

▶ Clique sur le bouton « Sauvegarder » de la boite de dialogue qui s’ouvre (sans changer les paramètres) :

Copie d'écran du processus de sauvegarde du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

C’est bon !

Tu disposes de la première sauvegarde de ton blog :

Copie d'écran du processus de sauvegarde du plugins UpdraftPlus pour son blog rémunéré.

Pour aller plus loin avec UpdraftPlus consulte les articles :

Et voilà !

Tu es nouveau dans la création d’un blog rémunéré avec WordPress ?

Voici…

7+ tutoriels techniques sur la plateforme de blogs WordPress

Si tu souhaites créer un blog rémunéré avec WordPress et que tu comptes passer un peu plus de temps à peaufiner et à expérimenter tous tes paramètres, consulte ces tutoriels WordPress :

Comment modifier les Polices dans WordPress (changer la taille, la couleur, les optimiser)

Comment créer des ancres (liens cliquables) sur WordPress

Comment faire des redirections 301 sur ton site WordPress

Le guide ultime des flux RSS dans WordPress

Le guide complet pour optimiser tes images sur WordPress

Comment créer une table des matières WordPress manuellement avec Gutenberg

Comment créer une table des matières WordPress avec un plugin

Tous les tutoriels WordPress de WP Marmite.

7. Rédiger son premier article de blog rémunéré

Avant de rentrer dans la partie création pure, tu dois passer par une phase de préparation…

Créer une stratégie de contenu de blog

Qu’est-ce qu’une stratégie de contenu de blog ?

Une stratégie de contenu de blog est un plan d’actions concrètes qui vise à développer ton blog méthodiquement et attirer de nouveaux lecteurs (provenant des bonnes sources).

  • Si tu connais la niche de ton blog et que tu comprends ton « pourquoi »…
  • Si tu connais le lecteur idéal de ton blog et ce qu’il recherche…
  • Si tu connais la valeur de ce que tu apportes aux lecteurs de ton blog et ton angle unique…

…Créer une stratégie de contenu de blog devient aussi simple que de répondre aux défis les plus urgents de ton audience.

Voici comment créer une stratégie de contenu de blog rémunéré aujourd’hui :

▶ Définis les objectifs de ton blog :

Dans quel but crées-tu un blog ? Que veux-tu accomplir avec le contenu de ton blog ?

Les objectifs de ton blog rémunéré peuvent changer au fur et à mesure que tu le développes, mais il est toujours important de le savoir dès le début.

▶ Apprends à connaître les lecteurs de ton blog (et où ils traînent) :

Seuls tes lecteurs détermineront si ton blog réussit ou non.

Tu dois donc vraiment les comprendre afin d’écrire spécifiquement pour eux.

Fais des recherches sur le public pour lequel tu écris.

Pense aux caractéristiques démographiques et psychographiques de ton public cible :

  • Les critères démographiques sont les caractéristiques mesurables de tes lecteurs (âge, sexe, lieu, profession).
  • Les critères psychographiques sont leurs caractéristiques non mesurables (comme leurs valeurs, leurs intérêts, leurs attitudes et leurs systèmes de croyances).

Une fois que tu as identifié (et écrit) ces caractéristiques, tu peux commencer à créer ton persona – la version fictive de ton lecteur idéal.

▶ Détermine les principaux piliers de contenu de ton blog rémunéré :

Pour déterminer ce sur quoi tu vas écrire, tu dois définir les catégories directrices sur lesquels tu vas t’appuyer.

J’aime appeler ces catégories des « piliers de contenu », car elles sont la base qui soutient le reste de ton blog.

Par exemple…

Si tu démarres un blog rémunéré sur les finances personnelles, tes piliers pourraient être :

  • Des conseils en finance personnelle
  • Des entretiens avec des experts
  • L’actualité du domaine
  • Le remboursement de la dette, etc.

Chacun de ces piliers peut contenir des centaines d’articles de blog.

Et l’ensemble forme un tout cohérent qui prouve que tu es un leader d’opinion dans ta niche.

▶ Cartographie le contenu que tu vas créer dès le lancement de ton blog rémunéré :

Prends le temps pour planifier ton pipeline de contenu pour les semaines (les mois) à venir.

Tu ne peux pas prédire quand l’un de tes premiers articles de blog deviendra viral. Tu dois donc avoir un plan pour engager rapidement tes nouveaux lecteurs.

Un ou deux articles de blog sous chacun de tes principaux piliers de contenu suffisent pour commencer – idéalement des articles de fond dont le résistera à l’épreuve du temps.

Comment savoir s’il existe une opportunité commerciale pour sa niche de blog rémunéré

Si tu veux gagner de l’argent avec ton blog, tu devras faire quelques recherches pour voir s’il existe une réelle demande du marché pour ta niche.

En clair…

  • Les gens recherchent-ils activement ce sur quoi tu écris ?
  • Peux-tu y ajouter de la valeur et les aider d’une manière qui te rapporte de l’argent ?

Créer une entreprise rentable à partir d’un blog rémunéré signifie résoudre de vrais problèmes pour lesquels les gens recherchent activement des solutions – liées à ton idée de business, bien sûr.

Pour cela, j’utilise un petit fichier Excel que j’ai appelé « Vérificateur d’offre et de demande de la niche ».

Voici à quoi il ressemble une fois rempli :

Copie d'écran du tableau Excel vérificateur d'offre et de demande de la niche.

Pour télécharger ce fichier et savoir comment l’exploiter, rejoins le cours Idée Profitable – l’inscription est totalement gratuite :

Il t’aidera à créer du contenu que ton public cible trouvera VRAIMENT utile.

Comment ça marche ?

▶ Recense 5 à 10 expressions-clés ou sujets généraux que tu comptes traiter dans ta niche avec ton blog.

Si je voulais créer un blog rémunéré sur la guitare, je pourrais choisir des mots-clés comme :

  • Meilleurs livres de guitare
  • Comment jouer de la guitare
  • Accords de guitare pour débutant
  • Quelle guitare acheter, etc.

Maintenant, fais une petite recherche.

▶ Renseigne chacune de tes expressions-clés dans Google.

Si Google te sort de dizaines de millions de résultats (ou +), cela prouve que les gens s’intéressent à ce sujet spécifique.

Mais pour m’en assurer, j’utilise un outil de recherche de mots-clés qui me permet de vérifier le volume de recherche mensuel du terme choisi (combien de personnes le recherchent chaque mois).

Fais cela pour chacune de tes expressions-clés et regarde les résultats :

  • Si tes mots-clés ont un volume de recherche mensuel compris entre 5000 et 10000, tu tiens une niche potentiellement rentable.
  • Si tu es trop au-dessus de cette fourchette (dans les centaines de milliers de recherches mensuelles) tu devras sûrement être plus précis en restreignant ta niche.

Cela t’évitera de rivaliser avec des sites Web bien plus gros que toi et mieux référencés sur ces sujets très populaires…

Notre cours gratuit pour trouver son idée profitable te donne la procédure exacte à suivre.

Viendra ensuite le moment d’apprendre à te classer plus haut que tes concurrents sur Google.

Trouver des idées d’articles de blog intelligents (grâce à la recherche de mots-clés)

Copie d'écran de l'outil de recherche de mots-clé Ubersuggest pour créer un blog rémunéré.

Une fois ta niche identifiée, tu dois faire une recherche intelligente de mots-clés pour générer les bonnes idées d’articles – celles qui t’apporteront réellement des lecteurs.

Alors, qu’en est-il des articles que tu vas écrire concrètement ?

Honnêtement, tu peux écrire sur ce que tu veux !

C’est ton blog après tout.

Mais les idées ne viennent pas toujours naturellement.

C’est là où le calendrier éditorial devient important.

Remplir un tel document te donnera une feuille de route pour toujours savoir ce que tu écriras ensuite.

Il te permet de passer plus de temps à t’amuser à assembler des articles, sans te cogner la tête contre le mur en essayant de trouver des idées d’articles de blog rémunéré.

5 étapes pour trouver des idées d’articles de blog astucieuses

Voici un processus simple que j’utilise pour créer les articles de blog que j’écris.

▶ Fais un brainstorming de sujets d’articles et écris-les TOUS :

Commence par écrire autant d’idées ou de mots-clés que tu le peux.

Pense à des sujets qui pourraient être utiles à ton public cible :

  • Quelles questions posent-ils ?
  • Comment peux-tu combler les blancs avec ton expertise ?

▶ Utilise un outil de recherche de mots-clés pour rassembler encore plus d’idées :

Perso, j’utilise Ubersuggest pour son prix abordable. Mais il en existe d’autres (avec une partie gratuite) :

Ces outils te montreront des termes et des idées de sujets d’articles liés à ceux que tu as déjà trouvés – ainsi que le trafic généré par ces termes.

▶ Regroupe les idées similaires :

Prends tous tes termes et commence à les affiner.

Existe-t-il des doublons que tu peux regrouper ?

▶ Écris tes idées dans un fichier Excel et classe-les par ordre de priorité :

Pour chaque idée, inclus :

  • Ton mot-clé
  • Le volume de recherche estimé
  • La difficulté SEO du mot-clé.

En examinant tout cela, attribue une priorité à chaque sujet – sur une échelle de 1 à 5 ou sur une base « élevée-moyenne-faible », par exemple.

Ainsi, tu crées ton fameux calendrier éditorial.

▶ Fais une esquisse du contenu de chaque idée d’article qui répond aux trois besoins clés :

  1. Elle doit correspondre à ta niche.
  2. Elle doit correspondre aux besoins réels de tes lecteurs.
  3. Elle doit avoir le potentiel de générer du trafic vers ton blog rémunéré à partir des moteurs de recherche.

Fixe un délai de publication pour chaque article.

Ensuite, rédige un plan rapide pour chacun de tes articles de blog afin d’étoffer ses principaux points et…

Lance-toi !

Si tu as besoin de plus d’idées, voici quelques tactiques supplémentaires :

  • Regarde ce que les autres blogueurs de ta niche ont couvert (et ce qui a bien fonctionné).
  • Jette un œil aux articles les plus réussis dans ta niche pour voir ce que les lecteurs adorent.
  • Fais des articles sur les citations ou les outils à utiliser – qui ne nécessitent pas une tonne de réflexion et d’efforts d’originalité.
  • Discute avec des blogueurs dans ton domaine et tires-en de nouvelles idées.
  • Parle des leçons spécifiques que tu as apprises récemment (avec tes conseils).
  • Réfléchis aux erreurs que tu as commises et aux tactiques qui fonctionnent le mieux pour les éviter.

À ce stade, tu devrais avoir un calendrier éditorial bien garni.

Créer son premier article de blog rémunéré

Une fois que tu as décidé quel premier article de blog tu souhaites écrire…

▶ Accède à la section « Articles » de ton panneau d’administration WordPress et clique sur « Ajouter » :

Copie d'écran de l'ajout d'un nouvel article WordPress pour créer un blog rémunéré quand on est débutants.

Tu seras alors redirigé vers une toute nouvelle page d’article (vierge) :

Copie d'écran de l'ajout d'un nouvel article WordPress pour créer un blog rémunéré quand on est débutants.

▶ Écris le grand titre de ton article dans la case correspondante et clique ensuite sur « Enregistrer le brouillon » :

Copie d'écran de l'ajout d'un nouvel article de blog WordPress.

Attention !

Ne clique surtout pas sur « Publier » tant que ton article n’est pas entièrement rédigé et mis en forme… Sinon, les visiteurs de ton blog auront accès à ton article non terminé qui s’affichera sur ta page blog.

Remarque l’URL de ton article surlignée en jaune à droite de la copie d’écran. Lorsque ton brouillon sera enregistré, cette URL changera automatiquement pour comporter le titre de ton article :

▶ Clique sur ton URL pour ouvrir une boite qui te permettra de changer le slug de ton URL :

Copie d'écran du slug d'un nouvel article de blog WordPress.

Chose que tu peux également faire grâce à ton plugin Yoast un peu plus bas dans ton article :

Copie d'écran du slug d'un nouvel article de blog WordPress sur Yoast SEO.

Rédige un grand titre d’article de blog rémunéré qui encourage tes lecteurs à cliquer

Tu blogues pour attirer des lecteurs, n’est-ce pas ?

Eh bien, fais un effort pour apprendre à rédiger des titres qui donnent envie de cliquer…

…Mais en tenant toujours la promesse de ton titre > ce que ton article aide réellement les lecteurs à accomplir.

Prenons la catégorie freelance de notre blog en exemple.

Avec nos articles, nous avons décomposé les différentes activités possibles à exercer, puis chaque poste important du début de vie d’un freelance.

Le titre de l’un de ces articles est :

Copie d'écran avec exemple de titre d'article de blog WordPress.

Pour apprendre à écrire des titres accrocheurs, commence par observer ceux des blogueurs à succès dans ta niche :

  • Commencent-ils souvent avec des chiffres ?
  • Combien de leurs titres d’articles incluent des parenthèses ?
  • Cela te semble-t-il pertinent de mettre en majuscule la première lettre de chaque mot ?

Et voici 22 conseils éclairs pour rédiger des titres d’articles de blog qui capteront l’attention et attireront plus de lecteurs (c’est un bon titre ça). ;)

  1. Utilise un langage persuasif
  2. Dépeins une image de ce que tes lecteurs gagneront
  3. Évite la voix passive
  4. Utilise des mots-clés (pour les moteurs de recherche)
  5. Aligne ton titre avec l’intention de l’utilisateur
  6. Ton titre doit répondre à la question « Quoi »
  7. Ton titre doit répondre à la question « Pourquoi »
  8. Ton titre doit répondre à la question « Quand »
  9. Ton titre doit répondre à la question « Qui »
  10. Ton titre doit répondre à la question « Comment »
  11. Utilise des dates pour rendre ton titre plus à jour
  12. Les gens aiment les chiffres : utilise-les
  13. Ne sacrifie pas la clarté pour paraître intelligent
  14. Ton titre doit être direct
  15. Suis les meilleures pratiques en matière de longueur de titre (Yoast t’y aidera)
  16. Mets en avant le problème et propose une solution
  17. Maîtrise l’habileté du jeu de mots
  18. Ajoute une touche de mystère
  19. N’aie pas peur de bousculer la bienséance
  20. Évite d’écrire des titres Putaclic
  21. N’écris pas de titres vagues
  22. N’utilise jamais le point de vue d’une troisième personne

Si tu n’es toujours pas sûr de la façon de titrer un nouvel article, fais une recherche Google avec la phrase-clé cible que tu recherches et inspire-toi de la manière dont les autres titres sont écrits.

Bien sûr, sans copier directement d’autres blogueurs… mais cela t’orientera dans la bonne direction.

Choisis une URL de publication de blog optimisée pour le référencement

Si tu veux que ton article se classe bien dans les résultats de recherche organiques de Google, personnalise son URL.

C’est extrêmement important !

Continuons avec notre exemple ci-dessus…

La première fois, j’ai essayé de classer notre article : « 5 étapes pour rédiger un mail de prospection qui convertit (exemples & modèles) » sur l’expression-clé « mail à froid freelance ».

C’est donc exactement ce que j’ai choisi comme URL de mon article :

Copie d'écran du slug dans l'URL d'un article de blog WordPress.

/mail-a-froid-freelance/

L’article était plutôt bien référencé, mais…

Lorsque j’ai investi dans un outil de recherche de mots-clés payant, j’ai trouvé une expression-clé plus intéressante : « mail de prospection »

Raison pour laquelle tu la retrouves dans le grand titre.

Je n’ai simplement pas encore changé l’URL de l’article pour qu’elle devienne :

/mail-prospection-freelance/

Car cela demande une redirection 301.

Voici quelques conseils pour écrire tes URL :

N’oublie pas de séparer chaque mot de ton URL d’article par un tiret du 6 ( – ) pour une meilleure lisibilité.

Sois bref : pas plus de 3 à 5 mots (moins c’est mieux).

Évite d’utiliser des chiffres – à moins qu’il y ait une raison très impérieuse de le faire.

Toujours, toujours, toujours inclure ta requête cible (ton mot-clé principal) :

Copie d'écran la requête cible d'un article de blog WordPress.

Crée une introduction convaincante à ton nouvel article de blog rémunéré

Tu as juste une ou deux phrases pour convaincre les lecteurs que ton nouvel article vaut leur temps.

Voici l’introduction (factuelle) de mon article sur les mails de prospection :

Copie d'écran de l'introduction d'un article de blog rémunéré.

Les choses à faire et à ne pas faire pour rédiger une introduction d’article de blog rémunéré…

À faire :

  • Utiliser un langage coloré
  • Débuter par une statistique surprenante
  • Commencer par une citation
  • Utiliser le drame ou l’humour
  • Donner une forme plus attrayante au texte (gras – italique)

À ne pas faire :

  • Utiliser un cliché qui soulera le lecteur
  • Rater le teaser du point le plus intéressant de ton article
  • Énoncer une évidence

La stratégie la plus simple pour rédiger une introduction convaincante est de répondre le plus tôt possible au « qui, quoi, où, quand et pourquoi ».

Mais il y a une autre astuce plus contre-intuitive…

Débuter par ta conclusion.

À l’ère de la durée d’attention raccourcie, les gens ne perdent plus leur temps avec des articles de blog Putaclics qui n’amènent rien.

Donc :

  • Plus vite tu peux prouver la pertinence de ton article à ton lecteur.
  • Plus vite tu lui donnes une bonne raison de croire qu’il y trouvera ce qu’il recherche…

Plus il sera susceptible de creuser dans ton article et de le partager avec d’autres.

Optimiser le design et la mise en page de son article de blog rémunéré

Finalement, ce qui semble « bon » en termes de rédaction est assez subjectif. Cela dépend avant tout de toi et de ce qui (à ton avis) résonnera le plus avec tes futurs lecteurs.

Mais une leçon importante que j’ai apprise au moment de créer un blog rémunéré, c’est que le design compte beaucoup.

Alors, voici 5 règles pour structurer la mise en page des articles de blog :

1. Rends tes articles de blog lisibles

Bon design ne veut pas dire couleurs chatoyantes, multiples polices et tonnes d’images…

Il s’agit de rendre l’expérience de ton lecteur aussi agréable que possible.

Les espaces blancs ou vides sont importants pour la lisibilité et la lecture facile de ton blog. Alors, ne commence pas à fourrer des éléments de design partout.

Ensuite, assure-toi que la taille de ta police est suffisamment grande (16 à 20 points maximum sur ordi).

Attention également à la longueur de la ligne. La plupart des designers disent que la longueur idéale d’une phrase sur un blog est de 50 à 85 caractères, car cela aide les lecteurs à se déplacer dans la publication.

2. Inclus toujours une image à la une pertinente en haut de ton article de blog rémunéré

Notre cerveau humain a deux façons de se souvenir des choses : verbalement et visuellement.

Si tu peux combiner les deux avec une image pertinente en haut de ton article, tu auras plus de chance que les gens se souviennent de ton blog.

Conseil : ne cherche pas à créer des images sur mesure dès le départ. Insère juste une image pertinente reliée à ton titre en haut de l’article. Cela suffira à établir un lien plus fort avec ton lecteur.

Bref, tu n’as pas besoin de passer du temps à concevoir des illustrations (à moins que ce soit ton truc).

3. Utilise un max de sous-titres pour diviser ton texte

Un bloc de texte géant intimide, décourage, et peut inciter les gens à quitter ton blog.

Ajoute plutôt un titre (H2) ou un sous-titre (H3, H4) tous les 300 à 500 mots.

J’essaie également d’inclure une image tous les 300 à 500 mots ou en dessous de chaque titre (H2) pour briser le flux de texte.

4. Utilise les styles pour mettre en valeur les éléments clés de ton article

Un bon design de blog rémunéré guide ton lecteur tout au long de ton article.

L’un des moyens les plus simples d’y parvenir est de mettre en évidence les éléments clés en gras, en italique ou en citation, comme je le fais fréquemment dans ce guide.

Bien sûr, tu ne peux pas dire que tout est extrêmement important dans ton article alors, utilise ces styles avec parcimonie.

5. Assure-toi que les gens savent où ils se trouvent

Pour établir une connexion durable et mettre les lecteurs à l’aise, il est bon d’avoir un court texte de présentation dans la barre latérale, le pied de page de ton blog, ou à la fin de ton article :

Copie d'écran la boite À propos de l'auteur à la fin d'un article de blog WordPress.

Ainsi, les lecteurs savent qui tu es.

Ces 5 principes de design (éprouvés par le temps) seront extrêmement utiles pour créer une mise en page de blog attrayante et facile à digérer pour tes lecteurs.

Cliquer sur Publier dans son premier article de blog rémunéré

Une fois ton premier article de blog écrit (fais-lui atteindre plus de 1 000 mots, hein), tu es presque prêt à publier !

Mais assure-toi d’abord que ton article est optimisé pour le référencement. Vérifie les suggestions de Yoast SEO en bas de page :

Copie d'écran du bloc Yoast SEO pour optimiser son contenu dans un article de blog WordPress.

Cela te donnera les meilleures chances de bien te classer dans la recherche organique.

Une fois tes paramètres de référencement définis, choisis la « catégorie » de ce nouvel article et coche la bonne case (catégorie freelance dans mon cas) :

Copie d'écran de la sélection de la catégorie d'article et du bouton publication d'un blog WordPress.

Et boum !

Tu es prêt à appuyer sur « Publier ».

C’est aussi simple que ça.

Une dernière chose…

Les études montrent que les articles de blog avec des images obtiennent 94% de vues en plus que les articles sans images.

Pour les publications partagées sur les réseaux sociaux :

  • Les tweets avec photos obtiennent 150% de retweets en plus que ceux qui n’en ont pas.
  • Les publications Facebook avec images obtiennent 2,3 fois plus d’engagements…

L’ajout de quelques éléments visuels peut donc presque doubler le nombre de vues et augmenter les partages d’un article de blog rémunéré.

Ressources gratuites de photos de blog

L’un des moyens les plus simples d’ajouter une touche visuelle à tes articles de blog consiste à utiliser de belles images et de beaux designs.

Et il existe maintenant un certain nombre de sites qui offrent des photographies de haute qualité entièrement gratuites à utiliser pour ton blog rémunéré.

Mon préféré est Unsplash…

Unsplash (pour des images de blog gratuites et des photos d’archives)

Copie d'écran du site Web Unsplash Stock Photo pour de superbes images de blog rénuméré.

Unsplash est la meilleure ressource en ligne pour télécharger des photos gratuites pour ton blog rémunéré.

Chaque photo qui arrive est vérifiée par l’équipe d’Unsplash pour s’assurer qu’il s’agit d’un contenu de haute qualité.

Au niveau de la licence Unsplash, si tu utilises une photo pour ton blog, tu n’as même pas besoin de nommer le photographe (même s’ils te le recommandent).

Cela fait d’Unsplash l’option la plus simple pour les photos de blog gratuites.

Autres excellentes ressources gratuites de photos de blog qui méritent d’être mentionnées

Wikimedia Commons : plus de 21 millions de photos et d’images historiques tombées dans le domaine public et libres d’utilisation.

Life of Pix : superbes photos gratuites (open source) offertes par une agence de publicité à Montréal, Canada.

Eh bien… Nous avons parcouru un long chemin dans ce guide.

Tu es passé de l’apprentissage de WordPress à la publication de ton premier article.

Il est temps de parler de ce qui se passe après la publication de ton article :

Infographie du système 1/3 pour créer un blog rémunéré sur WordPress.
  • Promouvoir ton contenu
  • Générer du trafic
  • Et gagner de l’argent avec ton blog

8. Promotionner son blog et attirer des lecteurs

Aimant géant qui attire de la paille de fer.

Statistiques sur le trafic des blogs (capture d’écran Google Analytics) dans le didacticiel sur le trafic des blogs

Que fais-tu une fois que tu as cliqué sur « Publier » sur tes premiers articles de blog rémunéré ?

La promotion de ton contenu !

Voilà ce qui différencie les rédacteurs Web des content marketers (comme nous) : le travail de promotion des contenus pour attirer de nouveaux lecteurs.

Et si tu souhaites créer un blog à succès, passe plus de temps à promouvoir ton contenu qu’à l’écrire.

Alors, voyons rapidement quelques-unes des meilleures façons de partager tes articles de blog rémunéré pour les présenter à de nouveaux lecteurs.

Si tu veux des stratégies plus approfondies, lis notre article pour apprendre à générer du trafic vers ton site Web.

C’est le Système 1/3 que tu retrouveras dans notre guide ultime pour créer un business en ligne rentable :

Utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir son blog

Les premiers endroits évidents vers lesquels te tourner pour trouver des lecteurs sont les médias sociaux.

Facebook, Twitter, YouTube, Pinterest, LinkedIn, Reddit, Instagram, Snapchat et TikTok sont aujourd’hui parmi les plus grands réseaux.

Mais tu ne vas pas essayer de promouvoir tes articles de blog sur toutes ces plateformes.

NON !

Partage le contenu de ton blog sur les réseaux sociaux où ton audience passe du temps.

Choisis celle qui correspond le mieux à ta niche et aux intérêts de ton public cible.

Recherche les canaux qui t’offrent le meilleur rendement

Comment choisir les réseaux sociaux sur lesquels promouvoir ton blog rémunéré

Chaque réseau social fait naturellement appel à une certaine niche et à un certain type de lecteur.

Je sais, c’est l’affirmation est assez floue…

Alors, voici ce qui fonctionne le mieux sur chaque plateforme :

  • Facebook : vidéos et curation de contenus
  • Instagram : photos haute résolution, citations et histoires
  • Twitter : actualités, articles de blog et GIF
  • YouTube : contenu vidéo
  • LinkedIn : contenu professionnel et actualités de carrières
  • Pinterest : infographies, guides photo étape par étape, contenu visuel
  • Reddit : commentaires sur des sujets de ta niche (principalement anglais…)

L’idée clé ici est que tu dois expérimenter et voir quels réseaux fonctionneront le mieux pour toi.

Utilise YouTube pour développer l’audience de ton blog

YouTube est le 2ème plus grand moteur de recherche au monde (derrière sa société mère Google).

C’est donc l’un des meilleurs réseaux à ta disposition pour promouvoir ton blog et développer ton audience.

Lorsque tu souhaites créer un blog rémunéré, envisage une stratégie de publication de vidéos sur YouTube. Tu attireras des abonnés et tu les amèneras vers ton blog.

Bon, perso, nous n’avons jamais développé notre chaine YouTube (à tort !) depuis notre changement de niche : voyage > business.

Mais rien que notre vidéo la plus vue (193k) a drainé des milliers d’internautes vers notre blog.

Alors, penses-y sérieusement.

3 outils pour t’aider à gérer ta promotion sur les réseaux sociaux

De nombreux outils peuvent t’aider à gérer tes publications sur les réseaux sociaux.

Avec le bon outil, tu peux promouvoir tous tes articles en seulement 1 à 2 heures/semaine.

Voici mes favoris :

Buffer : L’un des moyens les plus simples de planifier des partages sociaux pour Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et Pinterest. Leur plug-in de navigateur est également idéal pour ajouter rapidement à ta file d’attente de promotion les publications intéressantes que tu trouves.

Hootsuite : Si tu veux quelque chose d’un peu plus approfondi, Hootsuite est une puissante plateforme de partage social, de planification et de surveillance. C’est probablement un peu trop pour un blogueur débutant, mais c’est une option intéressante à envisager une fois que tu commences à grandir.

Gain App : si tu travailles avec plusieurs personnes sur ton blog, Gain est un excellent outil pour collaborer et contrôler qui publie quoi depuis ton compte. C’est un peu plus cher, mais leurs flux de travail peuvent te faire gagner beaucoup de temps.

Utiliser les articles invités sur d’autres blogs

L’avantage de créer un blog rémunéré est que tu rejoins une communauté d’autres blogueurs qui aiment s’entraider.

Les articles invités sur d’autres sites pertinents sont le moyen n°1 de te connecter avec une audience déjà établie.

Graphique qui détaille le temps à passer pour créer du contenu de blog et le promotionner.

Retrouve ici les 3 méthodes de promotion d’un blog – de la plus lente à la plus explosive.

J’ai déjà écrit des dizaines d’articles invités au cours des dernières années, et cela a été la meilleure stratégie pour promouvoir le contenu de mon blog.

Copie d'écran d'un début d'article invité chez Marketing Bienveillant.

Copie écran d’un article invité écrit sur le site marketing bienveillant.

Comment décrocher mon premier article invité ?

À mes débuts, l’une de mes plus grandes sources de trafic est venue de mon premier article invité sur le blog Webmarketing-com.

Non seulement j’ai puisé dans leur audience de centaines de milliers de lecteurs, mais cela m’a également associé à une marque que les gens de ma niche admirent.

Cependant, obtenir un article invité sur un blog comme celui de Webmarketing-com n’est pas toujours facile…

J’y suis arrivée parce que j’ai cultivé une relation avec Sylvain Lembert, son créateur. Ce qui m’a demandé une sensibilisation intelligente – en mettant d’abord son site en évidence sur mon blog.

En résumé, j’ai fourni de la valeur en premier.

Utiliser les forums et communautés

Souvent, jeter simplement tes idées dans le vide des médias sociaux n’est pas très efficace.

Une autre alternative ?

Rejoins des forums et des communautés en ligne ciblés.

Si tu trouves les bons, cela te donnera un bien meilleur retour sur ton temps.

Parcoure les groupes pertinents sur Facebook, LinkedIn ou Telegram pour voir s’il existe des communautés engagées.

Voilà qui constitueraient un bon point de départ.

Comment trouver les bons forums et communautés ?

Au-delà de la simple recherche de groupes dans ta thématique sur les réseaux sociaux (où ton public existe déjà), sers-toi également de Google.

Effectue une recherche en utilisant des commandes Google comme :

Remplace « marketing digital » par ta niche.

Ou…

« ta niche + groupes en ligne »

Tu verras ainsi quels types de communautés existent déjà.

Si ton blog est pertinent pour les membres de ces groupes et communautés, tu seras certain d’y trouver suffisamment de personnes intéressées par la lecture de tes articles.

Maintenant, si tes recherches ne font ressortir aucun groupe avec un nombre décent de membres (+ de 5000), il existe une autre option…

Recherche des groupes dans une thématique plus générale, mais toujours liés à ta niche.

N’oublie pas que les forums et les communautés en ligne ne sont pas seulement des endroits où poser des liens vers tes articles de blog.

Tu dois fournir de la valeur avant de demander quoi que ce soit en retour. Je te recommande donc de commencer par établir des relations et t’engager avec les gens.

Utiliser une newsletter pour développer l’audience de son blog rémunéré

Image de "où est Charlie" à la plage.

L’une des meilleures formes de promotion de blog rémunéré n’est pas destinée aux audiences des autres, mais à la tienne !

Construire ta propre liste de diffusion (ou newsletter) est le moyen le plus puissant de garder tes lecteurs existants engagés dans le travail que tu fais…

Et c’est l’une des choses que tu dois mettre en place IMMÉDIATEMENT.

Pourquoi ?

Cet article de fond t’explique l’importance majeure de ta newsletter – et comment développer concrètement ta liste d’emails.

Commence à créer ta liste de diffusion dès le premier jour avec ton blog.

Place un formulaire d’inscription (d’opt-in) dans tes articles et sur les pages clés de ton site :

Tous les différents formulaires d'inscription (d'optin) pour construire une audience.

Cela peut être étonnamment simple – surtout si tu as Thrive Theme, car il intègre Thrive Leads, meilleur plugin de création de formulaires d’inscription du marché.

Tu n’as donc pas besoin d’acheter ce logiciel à part ni de galérer à le configurer pour qu’il soit compatible avec tes autres plugins WordPress.

La suite de logiciels de Thrive Theme comporte absolument tout ce dont tu as besoin pour créer un blog rémunéré sur WordPress.

Ensuite ?

Tu pourras gérer tes nouveaux abonnés avec ton outil de gestion de mails – ton CRM.

Perso, j’utilise un outil que j’adore – appelé Drip – pour gérer les 15 000 abonnés à ma newsletter. Sachant que Thrive Leads intègre Drip dans ses API.

Le pied. :)

Après, si tu recherches un outil gratuit, Mailchimp est le meilleur pour débuter. Et une fois que ton business tournera, tu pourras passer à un CRM plus puissant.

Mais attention !

Sois conscient que changer de CRM en cours de route n’est pas une balade de santé.

Résultat de la mise en place de ce petit système ?

Chaque fois que je publie un nouvel article de blog ou que je souhaite partager une ressource, j’envoie un mail à ma communauté.

Cela me garantit que mon contenu sera rapidement vu par des milliers de personnes dès le départ – sans l’intermédiaire d’un réseau social qui te donne peu de visibilité.

Le marketing par email et la promotion du contenu sur ma propre liste de diffusion ont été de loin le principal moteur de croissance et de revenus de mon blog.

Bref, parmi toutes les stratégies marketing de blog rémunéré dans lesquelles tu peux t’investir, le marketing par email est OBLIGATOIRE.

D’autres moyens de promouvoir son blog et d’obtenir plus de trafic

En dehors de la promotion sur les réseaux sociaux, les groupes, les forums, les articles invités et la newsletter, voici quelques techniques que j’ai personnellement utilisées pour développer rapidement l’audience de mon blog.

4 façons plus créatives de promouvoir ton blog

▶ Parle aux gens de ce que tu fais :

Oui, cela peut sembler simpliste…

Mais expliquer ce que tu fais concrètement aux gens autour de toi peut créer un véritable engouement.

Je parle ici de ton entourage qui te lira au début, mais pas uniquement.

Il s’agit également de répondre aux commentaires et de commenter sur les autres blogs.

▶ Réseaute avec d’autres blogueurs (et mentionne leurs blogs) :

Tu dois être sur le radar des autres blogueurs de ta niche dès le départ.

Et l’une des meilleures façons d’y parvenir est de mentionner leur contenu depuis le tien.

Tu vas donc créer des liens vers des articles de blog pertinents dans tes propres articles, puis envoyer un mail au blogueur pour lui dire :

« Hey ! Je t’ai mentionné dans mon dernier article. Si tu penses qu’il vaut la peine d’être partagé, j’en serais ravi. Et dans tous les cas, je continuerai à partager le tien. »

Cela peut générer des résultats concrets rapidement.

▶ Interviewe des blogueurs de ta niche :

Il n’y a rien de mieux que d’apprendre des personnes déjà connues dans ta niche.

Non seulement les interviewer t’aide à établir une relation avec elles, mais ceux qui lisent ton blog voudront entendre parler ces personnes.

Tu peux utiliser ces interviews pour des articles de blog, des vidéos ou des podcasts.

▶ Apprends des influenceurs de premier plan :

Si tu ne te sens pas encore prêt à te connecter avec d’autres blogueurs de ta niche, essaye au moins d’analyser ce qu’ils font.

Étudie le travail des ceux qui sont bons dans ce que tu fais, vois ce qui fonctionne pour eux et comment tu peux l’utiliser à ta manière.

N’oublie pas que la seule chose qui t’empêche de développer ton blog rémunéré, c’est toi !

Il faudra donc la volonté d’expérimenter, mais cela en vaut la peine.

Crois-moi, j’ai dû me réinventer plusieurs fois au fil des ans, et j’en apprends toujours autant avec mon blog aujourd’hui.

Maintenant…

Presque tous les guides sur comment créer un blog s’arrêtent bien avant le dernier point que nous allons voir.

Et je vais te donner des outils (et stratégies) pour passer du lancement de ton nouveau blog à la création d’une véritable entreprise en ligne axée sur celui-ci.

9. Gagner de l’argent avec son blog

Ordinateur portable avec une interface de blog et un billet de 100€ scotchée à l'écran.

En 2022, notre blog a généré 35 520€ de revenus (ceci n’inclut pas nos revenus en freelance à Tony et moi).

Je ne dis pas cela pour nous vanter, mais pour que tu comprennes que lorsqu’il s’agit de générer des revenus sérieux avec un blog, je sais de quoi je parle !

Maintenant, restons honnêtes…

Un tel revenu n’est pas typique de la majorité des blogs.

Il m’a fallu 3 ans pour atteindre ce type de montants avec le mien.

En clair…

À moins que tu disposes déjà d’une large audience, tu ne peux pas t’attendre à gagner de l’argent tout de suite. Et la monétisation ne devrait pas être ton objectif n°1 pour le moment – mais plutôt quelque chose vers lequel tendre.

Malgré tout, il est bon d’avoir une idée des différentes façons dont tu aimerais (éventuellement) gagner de l’argent avec ton blog – surtout si tu accordes la priorité aux « revenus passifs ».

J’ai créé un guide complet sur la monétisation des blogs. Tu peux le télécharger gratuitement ici :

Ce que tu trouveras ci-dessous est un résumé rapide des principales méthodes de monétisation recensées dans mon guide.

1. Freelancing (vente de tes services)

Vendre tes services (en tant que freelance, coach ou consultant) est de loin l’option la plus simple et la plus rapide.

Ce fut d’ailleurs le tout premier canal de monétisation de mon blog.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : vente de services.

Si tu possèdes une compétence que tu peux vendre en tant que service, tu es déjà prêt à gagner des revenus.

Quels types de compétence ?

Commence par ces 42 activités en freelance qui payent le mieux en 2023 (et leurs tarifs)

Pour décrocher un client, tu as juste besoin d’un argumentaire suffisamment solide. Et ton blog peut t’y aider de manière significative.

Tu devras créer tes pages clés (À propos, Contact, Engagez-moi) et présenter au moins quelques exemples de travaux que tu as déjà effectués – ton portfolio.

Tu n’as pas encore de portfolio ?

OK.

Alors, crée ces exemples pour toi-même et publie le résultat de ton travail sur ton blog comme s’il s’agissait de projets pour lesquels tu as été payé.

Si le freelancing t’attire, tu trouveras une tonne de ressources gratuites pour freelances sur cette page.

Et si tu souhaites mettre en place ton système pour devenir freelance en partant de zéro, 1k1mois t’enseignera le processus à suivre pas à pas.

2. Programmes d’affiliation

Chaque mois, je gagne de petits revenus passifs grâce aux programmes d’affiliation dont je suis membre.

Comment fonctionnent les programmes d’affiliation ?

Tu obtiens un lien de suivi spécial de l’entreprise pour laquelle tu es affilié.

Tu places ensuite ce lien dans les articles de ton blog et les mails de ta newsletter.

Lorsqu’une personne clique sur ce lien de suivi et effectue un achat, tu gagnes soit des frais fixes, soit un pourcentage de cette vente.

Tu es donc rémunéré pour avoir « référé » de nouveaux clients à tes partenaires affiliés.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : programme d'affiliation.

Bon, ça ne paye pas toutes mes factures, car pour vivre de l’affiliation, ton blog rémunéré doit disposer d’un très gros trafic…

Mais ce business model fait toujours ses preuves depuis plus de 10 ans et pourra toujours t’apporter quelques revenus passifs.

Bref…

Une fois que tu auras construit une petite audience, tu pourras commencer à négocier des accords d’affiliation avantageux avec des entreprises qui ont des produits et services pertinents dans ta niche.

Et tu n’auras plus qu’à les promouvoir auprès de ton public.

3. Contenu de blog sponsorisé

Le contenu sponsorisé, c’est lorsqu’une marque, une entreprise ou une personne te verse de l’argent pour présenter son contenu (ou son offre) à ton audience dans un de tes articles.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : vente de contenu sponsorisé.

Attention !

C’est une option de monétisation viable à partir du moment où ton blog rémunéré a une audience de taille décente.

De combien de trafic as-tu besoin pour obtenir des sponsors ?

Cela dépend de la niche dans laquelle tu blogues et de l’engagement de tes lecteurs…

Mais attends-toi à ce que les sponsors veuillent que ton trafic soit d’environ 5000+ lecteurs mensuels.

Et cela peut prendre un certain temps à atteindre.

La meilleure façon de créer du contenu sponsorisé sans aliéner tes lecteurs est de l’intégrer à ton style de publication habituel pour qu’il s’y insère naturellement.

4. Produits numériques

Il s’agit ici de vendre des ebook et/ou des formations en ligne.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : vente de cours en ligne.

C’est mon business model favori, car tu n’as pas besoin d’une grosse audience pour commencer à monétiser un blog.

Lorsque tu as une compétence (ou une expérience) que d’autres veulent apprendre, il est relativement facile de regrouper tes meilleurs conseils, stratégies, tactiques et tutoriels dans un cours en ligne.

Ton audience payera pour y accéder et accélérer son apprentissage – sans passer par le processus difficile des essais et des erreurs.

C’est le même principe avec la vente d’ebooks.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : vente d'ebooks.

À la différence près qu’un ebook se vend moins cher qu’un cours en ligne…

Il te faudra donc une audience plus importante (marché de masses) pour espérer gagner autant qu’avec les cours en ligne.

Comment lancer un cours en ligne rentable ?

▶ Une fois que tu as des lecteurs qui viennent sur ton blog, encourage-les à interagir avec toi :

  • Pose des questions
  • Propose des téléchargements gratuits
  • Partage des conseils
  • Demande-leur de rejoindre ta newsletter ou de te contacte personnellement.

▶ Identifie leurs plus grands défis en relation avec les sujets abordés sur ton blog.

▶ Trouve la meilleure façon de les aider en t’appuyant sur tes compétences, connaissances et expérience.

▶ Après avoir déterminé la meilleure façon de résoudre le problème qu’ils rencontrent, présente-leur (individuellement, de manière très personnalisée, par e-mail ou idéalement par téléphone) la prévente de ton cours en bêta (on parle de Minimum Viable Product – MVP)…

Ou propose-leur un coaching pendant que tu construis ton cours final.

C’est le principe du lean-startup.

Si des gens payent pour ton cours en bêta, tu sauras que tu résous un vrai problème – et tu valideras sa viabilité.

L’autre avantage ?

Tu travailleras en direct avec des bêta-testeurs qui te feront des retours pour t’aider à créer et organiser le contenu de ton cours final.

Si tu veux tout savoir sur le processus de création et de vente d’un produit numérique > clique ici.

5. Publicités classique sur les blogs (réseaux publicitaires)

Infographie de la méthode de monétisation de blog : publicité display.

Je vais être claire ici…

Je n’ai jamais voulu afficher d’encarts publicitaires en ligne dans le contenu de mon blog rémunéré.

Pourquoi ?

  • Par souci d’optimisation de la vitesse de mes pages.
  • Pour préserver l’authenticité de mon blog.
  • Mais aussi parce que je ne veux pas qu’il ressemble à un panneau publicitaire géant (en mode formule 1).

Et puis, gagner de l’argent avec la publicité display demande (une fois encore) de disposer d’un trafic conséquent.

Mais cela reste un business model qui a fait ses preuves au fil du temps.

Combien puis-je gagner grâce aux publicités sur les blogs ?

Pour te donner un ordre d’idée, un blog avec environ 300 000 à 500 000 lecteurs mensuels peut te rapporter 1 000 à 1 500€/mois.

De nombreux réseaux publicitaires offrent des tarifs CPC (coût par clic) et CPM (coût pour 1 000 impressions) assez intéressants, mais attention à la qualité des produits qu’ils te proposent de vendre.

Le montant que tu peux gagner grâce aux publicités dépend également beaucoup du type de blog que tu choisis de lancer.

Quels sont les meilleurs réseaux publicitaires français pour les blogueurs ?

Cela dépend de la niche sur laquelle tu blog, et surtout de la taille de ton trafic :

Dans l’ensemble, la publicité CPC ou CPM classique commence à devenir très rentable lorsque tu génères plus d’un million de lecteurs mensuels.

Ce n’est donc pas le meilleur canal de monétisation sur lequel te concentrer à court terme.

Mais lorsque tu démarres un blog rémunéré, cela peut être l’un des moyens les plus simples de gagner de l’argent sans trop d’efforts grâce à ton trafic.

6. Produits physiques (e-commerce) et logiciels

Un autre moyen de monétiser un blog consiste à vendre un produit physique ou un outil logiciel aux membres de ta communauté.

Cela revient à résoudre les problèmes rencontrés par les lecteurs de ton blog.

Avec la prolifération des services de livraison directe et de traitement des commandes, l’e-commerce, et plus spécialement le dropshipping, sont devenu d’excellents moyens de monétiser l’audience de ton blog en lui vendant des produits liés à ses besoins.

Infographie de la méthode de monétisation de blog : e-commerce & dropshipping.

En plus de vendre à ton propre public, tu peux tirer parti des programmes de fidélité qui incitent les clients à inviter des amis à acheter…

Avec des offres comme :

  • Des remises pour les premiers clients
  • Des essais gratuits d’un mois
  • Des programmes de cadeaux et plus encore.

Ces tactiques créent des opportunités pour amplifier ton message et diffuser tes produits grâce au bouche-à-oreille. Ce qui ne te coûtera rien comparé aux frais de publicité classique.

Et si tu as besoin d’une incitation supplémentaire, pense que 75% des acheteurs en ligne déclarent utiliser les médias sociaux dans le cadre de leur processus d’achat.